Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Gable-Ouvrier]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1128500
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1130688
LUCAHNI 
192 
fortes planches de chene etaient clouees sur ces chevrons etles reliaient 
avec la devanture; sur ces planches etait pose le plomb, qui formait 
bourrelet sur le devant et sur les cütes, ainsi que l'indique le detail G. 
D'autres feuilles de plomb revetaient la devanture et les jouees, com- 
pris leur epaisseur. Les bois etaicnt forts, de 0'215 51 0'225 d'equarris- 
sage, et nettement coupes.  
f [f f  f W 
  fgf   
   A  f 
  f, W]  Mu { 
m W 
 Jzf (IZCÜÜEÜÜ  
f fffawfffw f   
1212114.  N! 1  
On voit apparaitre cependant, au xlve siecle, des lucarnes de char- 
pente d'une assez grande dimension, quelquefois divisees en deux 
baies par un meneau. Les combles de la cathedrale d'Antun en ont 
conserve quelques-unes qui datent de la ün du xive siecle et sont dlune 
assez belle forme (fig. 6); le bois de ces lucarnes est toujours reste ap- 
parent et est abrite par un comble de tuile tries-saillant. Ces lucarnes 
etaient faites pour etre fermees, au-dessous du linteau, par des volets 
avec vitrages s'ouvrant en dedans; le gable restait ouvert. 
Deglise Notre Dame de Chälons-sur-Marne a conserve, sur la 
croupe de l'abside, une jolie lucarne recouverte de plomb, avec epi et 
girouette (fig. 7). On voit encore, sur les grands combles de la Cathe- 
drale de lteims, des lucarnes qui datent du xv' siecle, mais qui sont 
aujourd'hui defigurecs par de nombreuses restaurations. Ces lucarnes
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.