Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Gable-Ouvrier]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1128500
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1130613
 135  [ LUCARNE ] 
Au sommet de l'escalier de la chambre des comptes, a Paris, il y 
avait ainsi un vestibule non vitre qui pouvait bien passer pour une 
loge (voy. ESCALIER, fig. 3). Ce vestibule se composait de deux travees 
Ouvertes sur la cour de la sainte Chapelle; ses arcades, depourvues de 
vitrages comme celles de l'escalier, etaient flanquees de contre-forts 
decores de statues 1. La loge, premier vestibule dela chambre, etait fort 
riche, ainsi qu'on en peutjuger par notre figure 5, qui en donne une 
perspective exterieure. Au-dessous, a rez-de-chaussee, etait la porte 
des logements du premier huissier et du receveur des epices. Le grand 
palier couvert que nous donnons ici comme une loge tenait lieu de 
petite salle des pas perdus. Nous possedons a Paris un monument 
tries-remarquable par le style de son architecture et qui etait traite a la 
maniere des loges italiennes : c'est le monument dont on a fait la fon- 
taine des Innocents. Cette loge se composait de trois arcades, deux de 
face et une en retour. Dans le soubassement, au-dessous de l'arcade 
en retour, sur la ruc, en dehors, etait une fontaine. Des balustrades se 
trouvaient entre les pieds-droits? La loge et fontaine des Innocents 
etait elevee au coin de la rue Saint-Denis et de la rue aux Fers. Pierre 
Lescot en fut l'architecte et Jean Goujon le sculpteur. En 1785, on la 
deposa piece a piece et l'on en lit le monument que nous avons vu 
restaurer depuis peu, monument auquel il est bien difficile aujour- 
d'hui de donner une signification, car on ne comprend pas trop pour- 
quoi on a eu l'idce de placer une fontaine jaillissante a 6 ou 8 metres 
de hauteur ail-dessus du sol, et pourquoi, la mettant si haut, on a juge 
necessaire de la faire couleraFabri de la pluie, sous un deme. On admet 
une fontaine couverte si elle est a la portee des passants, mais un jet 
d'eau couronnant une pyramide de cuvettes n'a vraiment pas besoin 
de parapluie. Apres tout, les charmantes sculptures du monument nous 
restent, et il y aurait mauvaise gräce a se plaindre des transformations 
etrangers qu'on a fait subir a l'architecture de Pierre Lescot. 
LUOARNE, s. f. Baie ouverte dans les rampants d'un comble, destinee 
ä eclairer les galetas. Pendant le moyen age on a fait des lucarnes avec 
devanture de pierre, d'autres entieremenl; de bois apparent ou recou- 
vert de plomb ou d'ardoises. Les lucarnes nlont toutefois ete adoptees 
que lorsque les combles ont pris une grande importance. Pendant la 
periode romane, les charpentes des combles etant generalement plates, 
il n'y avait pas lieu de les eclairer par des lucarnes, puisqulon ne pon- 
vait y manager des logements; mais, a dater du xine siecle, les bati- 
menLs d'habitation furent couronnes par des combles formant, en 
(roupe, un triangle equilateral au moins: on utilisant la partie infericure 
de ces combles en y pratiquant des chambres eclairees et aerces par 
' Voyez Ymuvre d'lsraäl Sylvestre, Ivlärian, et,rl11ns la Topographie de la France, Biblioth. 
nati0n., de grands (Icssins de la fagade de la chambre des comptes. 
' Voyez l'oeuvre düsraäl Sylvestre, Marot, Merian, Fälibien. 
v1.  24
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.