Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Gable-Ouvrier]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1128500
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1130224
JOINT 
146 
dur, mais n'a pas toujours une parfaite adhärence avec celui qui a 
servi ä. la pose et qu'il a fallu dägrader il une certaine profondeur pour 
rejointoyer. 
1 On voit aussi, dans des ädifices de 1a fin du x12 siäcle des provinces 
märidionales voisines du Centre, comme Fäglise Saint-Sernin de Tou- 
m . 
Yxx x  
 
K 
3 
loiise, par exemple, des joints saillants, mais a section convexe (fig. 8). 
Ceux-ci, en n'arretant pas Fhumidite qui coule le long des parements, 
sont moins sujets a se degradcr par l'effet de la gelee. 
La duree desjoints dcpcnd beau- 
XÄ 4 coup de la qualitc de la pierre ein- 
 ployce. Avec les calcaires poreux, 
m  XX avec les calcaires siliceux tres-ru- 
" "'54  gueux, on fait diexcellents joints, 
fffflfilliili,  l Il n'en peut etre de nieme avec le 
 hailffll] gres, qui jamais ifadhere parfaite- 
    ment au mortier par suite (le son 
  px ffptitutle rparticuliere a ahsorbel. 
' K N l  Xäk lhumidite. Alors [les mortiers se 
"gä-fifäpl in a dessechent etsc degradent promp- 
  tement. Aussi avons-nous observe, 
  A, dans quelques monuments de l'Al- 
    sace, comme a la cathedrale de 
j    Strasbourg, par exemple l, que les 
     constructeurs (pour evi ter, sur des 
   "xlgiixilärä; plans incliiies ou des parements 
 291,517, il  directement exposes ala pluie, la 
i      degradation des Joints de mortier, 
 klffä; l ut: TTw" toujours pulverulents, surtout pres 
 gis '  i de la surface exterieure) avaient 
    i  pratique, des deux cotes de ces 
 "i-Wgff" joints, de petites saignees pour 
LQL T  conduire les eaux sur les pare- 
 ments et preserver le mortier du 
lavage (fig. 4). 
En principe, du moment qu'on ne peut poser les pierres absolument  
1 Face des contre-forts du lransscpl cxposäc au vent de pluie.
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.