Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Gable-Ouvrier]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1128500
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1130047
HOURD 
12s 
pieee de bois de chene de 0'230 dlequarrissage, fut-elle de 3 mettes 
en bascule, peut porter un poids enorme. Or, les hourds avaient rare- 
ment plus de 11H95 de saillie (une toise). Il n'est pas necessaire de 
süätendre ici sur ces hourds simples, dont nous avons suffisamment 
indique la construction dans l'article ARCHITECTURE MILITAIRE, iig. 32. 
Mais souvent, au xme siecle, il est question de hourds doubles, notmn- 
ment dans PHistoifre (le la croisade contre les Albigeois 1. 
A Toulouse, assiegee parle comte Simon de Montfort, les habitants 
augmentent sans cesse les defenses de la ville : 
E parce ben a lobru c als autres mesticrs 
Que de dins ct de fora ac aitans dcl obricrs 
Que garniron la vila 01s portals cls terriers 
Els murs c las hertrescas cls cadafalcs doblieräs 
Els fossatz a lus lissas cls pons els escaliers 
E lains on Tolozzl ac aitans carpentiersä 
Ailleurs, 
au siägc 
de Bcaucaire 
Uns primicr fassam mur ses caus c ses sablo 
Ah 10s cadafalcs dobles et ah ferm bcscalo J. n 
Nous avons dü chercher sur les monuments memes la trace de ces 
hourds a deux etages. Or, a la cite de Garcassonnc, des deux cotes de 
la porte Narbonnaise, dont la construction remonte au regne de Phi- 
lippe le Hardi, nous avons pu reconnaitre les dispositions d'un de ces 
echafauds doubles, indiquees par la construction de merlons "n'es-puis- 
sants et tailles d'une maniere toute particulicre. Ces merlons (fig. 4-) 
sont appareilles en fruit sur le chemin de ronde, ainsi que l'indique le 
profil A, Leur base est traversäe au niveau du chemin de ronde par 
des trous de hourds de 0'230 de cote, regulierement espaces. Sur le 
parement du chemin de ronde du cbte. dc la ville est une retraite con- 
tinue B. Les hourds doubles ctaient donc disposes ainsi : de cinq pieds 
en cinq pieds passaient par les trous des hourds les fortes solives C, 
' Voyez Collect. des docum. 
de la croisade contre les härät. 
trad. par M. C. Fauriel, 1837. 
2 Vers (3854- ct suisn: 
inäd. su." Fhist. de France, l" särie, Hist. polit. : llist. 
albigeois, envers pro-vengralzac, par un poäte conlernpnmzin, 
(c Il y parut lncn 31 l'oeuvre et aux antrvs nxülicrs; 
a Dedans comme dehors on ne voit qubuvviers 
x4 Qui garnissent la ville et les portes et les plates-formes, 
.1 Les murs et les hretbches, les hourds doubles, 
u Les fossäs et les lices, les ponts, les escaliers, 
a Et dans Toulouse ce ne sont que charpentiers. 
' Vers 3988 et 5L 
ct Mais auparavant faisons un mm- sans chaux ni 
a Avec un double hoürd ct escalier solide. n 
sable,
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.