Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Dais-Fût]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1122563
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1123544
[ DONJON ]  78  
mcurtrieres et de creneaux; des corbeaux de pierre, formant une fOHF 
saillie 51 Pexterieur, etaient destines ä supporter un double hourdage 
de bois, propre ä la (lefense. La voüte centrale etait couverte de plomb, 
ainsi que celles du portique. Les creneaux, fermes par des arcs brises, 
sont surmontes d'une iwelle corniche ä doubles crochets avec larmier. 
[ l  1 
d K1 i "l? 
k X [V s 
x s   xxyfwy- f 7 
y,  A  f  X v. 
 l  X  [f fx, 2 
w XÄJIKNIÄZ, 
_I fxf  xx Ä I; 
f" ÜKXX   XXN 
j  fx  X: 
 f  jfÄÄff  A12 ' Y 
f ,     x x a?) 
 rv W x ü 
 J i" U M U U 
Une coupe de ce donjon (Hg. 39), faite sur OP, explique mieux que 
toute description les dispositions grandioses de la grosse tour du 
chäteau de Goucy. Nous avons represente, au sommet, une partie des 
hourds ä double defense, poses sur les corbeaux de pierre. Quatre 
grands pinacles de pierre avec fleurons et crochets surmontaient. le 
chaperon superieur du mur crenele : ces pinacles sont indiques dans 
la gravure de Ducerceziu, et, dans les decombres extraits du fosse, 
nous en avons retrouve des fragments d'un beau style du commence- 
ment du X1118 siecle. Tout, dans ce donjon, est bäti sur une echelle plus 
grande que nature: les alleges des creneaux, les marches des escaliers, 
les bancs, les appuis, semblent faits pour des hommes d'une taille 
all-(IGSSLIS de l'ordinaire. Les salles etaient entierement peintes a l'in- 
terieur, sur un enduit mince a la chaux recouvrant l'appareil, qui est
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.