Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Dais-Fût]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1122563
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1123309
DONJON 
ration qui a modifie les dispositions premieres du donjon dliltiampes. 
Le petit corps de garde H, [ilnce au-clessus de la porte, contenait pro- 
bablement le inecanisme destine il fairejouer le pont volant {abattant 
sur la chaussee A'. 
Le second otage (Hg. 17) etait destine ä l'habitation du seigneur. Il 
est muni de deux cheminees O, et possede des latrines en L. On voit 
en G' Farrivee de l'escalier dans une embrasure de fenetre dont le sol 
est place un peu {tu-dessous du plancher. Quatre colonnes engzigees 
8L 
portent deux gros arcs-doubleaux diagonaux dont nous reconnaitrons 
Futilite tout ä l'heure; de plus, deux autres zu-cs-doulileauu sont bandes 
en P, pour porter le comble central. L'escalier ä vis continuant et arri- 
vait au niveau du troisieme etage crenele, dispose pour la llCfQIISQ. Le 
comble se composait d'un pavillon carre penetre par des croupes co- 
niques. Supposons maintenant. (fig. 18) unecoupe faite surla ligne AB 
des plans. Nous voyons en F la fausse entree interieure percee au niveau 
du sol de la poterne et tombant dans la tcave; en B', la rampe descen- 
dant surle sol de cette cave le longdu puits: en G, Farrivee de la rampe 
au niveau du sol du premier etage; en H, la porte donnant entree dans 
1e corps de garde situe au-dessus du vestibule de la poterne et dans 
l'escalier, partie il vis, dont la premiere issue se voit en G', ä quelques 
marches au-Llessous du sol du second etage. En continuant ä monter ret 
escalier ä vis, on zirrivait ä la porte U, percee au niveau du plancher du 
troisienle etage, au-dessus de lagramlsalle, etage uniquement destine 
51 la (lefense. Mais, pour que les defenseurs pussent recevoir facilement
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.