Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Dais-Fût]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1122563
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1123298
DONJON 
ä Fetage inferieur; tournant ä main (iroite, on montait par quelques 
marches au niveaudu premier etage. Le vestibule E etait ainsi place u 
mi-etage, utin que Fassaillant, entrant precipitamrnent par luxpoterne 
et allant (iroit, devant lui, tombät d'une hauteur de 4 metres au 
moins, en F, sur le sol de la cave, ou il se trouvait enfermä; les fläfen" 
seurs postes sur la rampe ascendante de droite devaient deilieurs le 
a 
 
 
 
 
X 
pousser dans cette fosse ouverte. La rampe de droite arrivait donc au 
niveau du premier etage (fig. 16), en G; de la on entrait dans la salle 
par iielllbfätStllte d'une fenetre. Mais, si l'on voulait monter au second 
etage, il fallait. entrer dans le petit corps de garde H, place juste au- 
dessus du vestibule de la poterne et perce d'un mächicoulis, prendre 
la rampe d'escalier I qui menait a un escalier a vis desservant. le second 
etage et les etages superieurs; Parrivee au niveau du second etage 
etait. pleicee 2111-(1655113 du point G. La margelle du puitsG etait placee 
sur les voütes du rez-de-chaussee : detait donc du premier etage quon 
tirait l'eau necessaire aux besoins de la garnison. En L, se voit un ca- 
binet daisances. Le premier etage etait primitivement couvert par un 
plancher dont les poutres principales, conformement au trace ponctue? 
portaient sur la colonne centrale. Vers le milieu du X1118 siecle, ce plan- 
cher fut remplace par des ventes. Les profils daretiers de ces voütes, 
IFS (ruls-de-lampe qui les portent, et la facon dont ils ont ete incrUSlOS 
IIDPäS coup dans la construction, sont des signes certains de la restau-
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.