Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Dais-Fût]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1122563
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1128166
FONTS 
540 
ples moulures, de figures ou de compartiments geometriques; elles 
sont laillees dans de la pierre ou du marbre, coulees en bronze ou en 
plomb. Leurs couvercles se composent de chassis de bois, de lames 
de inetal, ou sont richement ornes en forme de (zones ou de dais, et 
ne peuvent, etre enleves alors qu'au moyen de potences ou de petites 
grues a demeure. Il n"est pas besoin de dire que les fonts baptismaux 
de bronze, anterieurs a la fin du dernier siecle, ont eus fondus en 
France; on en voit encore quelques-uns en ltalie, en Allemagne et en 
Belgiqtiel. Les fonts de la cathedrzile de llildesheiin sont particulie- 
reinent remarquables. La cuve, dit M. de Gaumonta auquel nous em- 
pruntons cette (lescription, a repose sur quatre personnages ayant 
a chacun un genou en terre et tenant une urne dont l'eau se PäpülNl 
u sur le pave: ce sont les figures emblematiques des quatre fleuves du 
a Paradis ; et sur le cercle qui porte sur leurs epaules, on lit l'inscrip- 
a tion suivante, expliquant le rapport symbolique de chacun de ces 
a fleuves avec la Prudence, la Temperance, le Courage et la Justice : 
t TEMI 
TERRE. 
GEON. 
DE SI (ENAT 
HIATVS. 
t EST. 
[GRIS  
VELOX. T. 
QVO. FORTIS. 
SIGNIFIGATVR. 
1 FBVGIFER. 
EST. 
EVFRATES. 
JVSTITIA. 
OVE. 
NOTATVS. 
1" OSMVTANS. PIIISON. 
EST. PRVDENTI. 
SIMILATVS  
La cuve est couverte de quatre bas-reliefs representatnt. le passage 
du Jüllftlillll par les Israelites sous la conduite de Josue, le passage de 
la mer Rouge, le bapteme de Jesus-Ghrist, la Vierge et l'enfant Jesus, 
devant lesquels est Feveque donateur XVilhems. Au-dessus des quatre 
fleuves sont huit nledaillons representant la Prudence et lsaie, la Tem- 
perance et Järcfmie, le Courage et Daniel, la Justice et bääcleiel. Ail-dessus 
se voient les signes des evangelistes. Le couvercle conique est egale- 
ment decore de bas-reliefs. Ges fonts, (le la seconde moitie (lu X111" siecle, 
sont petit-etre les plus beaux qui existent et les mieux composes par 
le choix des sujets accompagnes d'inscriptions. Nous citerons aussi les 
fonts de bronze de Feglise Saint-Sebald a Nuremlverg, qui datent de 
latin du xve siecle. Autour du pied sont poses les quatre evangelistes, 
ronde bosse, et autour (le la cuve les douze apütres en bas-relief dans 
une arcature d'un travail delicat. 
A defaut de ces monuments precieux par le travail et la matiere, 
nous ne trouvons plus en France que des fonts de peu de valeur. Ueglise 
de Berneuil (arrondissement de Doullens) contient, des fonts qui pre- 
sentent un certain interet. La cuve est. de plomb et date du X116 siecle 
(fig. 6) ; autour sont (lisposees seize niches alternativement garnies de 
en ctäpenflent, 
1 Voy. M. Gailhalaaud, lkirclzilectzzre et les arts qui 
' Bulletin MOTWITL, t. XX, p. 299.
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.