Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Dais-Fût]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1122563
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1128050
529 
FONTAINE 
d'une pile centrale recevant de longs tuyaux de distribution arrivant 
jusque pres du bord de ce bassin inferieur et permettant de remplir 
les cruches. La pile centrale etait plus ou moins decoree, portait quel_ 
quefois une vasque superieure laissant echapper de petits jets qui 
nlätaient la que pour Yagrement. Il y avait sur le parvis de Notre-Dame 
a Paris une assez belle fontaine de ce genre, qui fut remplacee au 
B 63 A 
mm  F 
  {W 
 mvwwknarmu    
A  INWWWWÄÄIWÄÜÜW!mli T  _ 
LÜJ 
xvnc siecle par un monument fort lourd; on en voit une encore, niais 
mutilee et denaturee, sur la place de la ville. de Saint-Florentin (Yonne). 
A Brioude, il existe d'assez jolies fontaines du X1116 siecle, dont. la plu- 
part des details ont eus modifies. Les villes des hords du Rhin et de 
llÄlleinagne possedent. aussi quelques fontaines monumentales d"une 
epoque assez recente (xve et XVIc siecles), quoique tracees sur les an- 
ciens progranlmes.  
Nous donnons (fig. 3) une de ces fontaines du X1116 siecle en plan, 
et (fig. fi) en elevation perspective. Le plan (fig. 3) indique, en A, la 
section horizontale du monumentau-tlessous de la vasque inferieure; 
en B, la section au-dessus de cette vasque, et en G la section de la pile 
superieure portant la statue, avec la projection des deux vasques super- 
posees. Ces fontaines etaient aliinentees au moyen (Yaqueducs souter- 
rains, ainsi que nous avons souvent eu l'occasion de le constater. Gcs 
aquedues etaient habituellement, en maqonnerie revetue a Finterieur 
d'un bon enduit de ciment, suivant. la niethode romaine: rarement. 
les conduites aidaient de plomb; cependant nous en avons trouve des 
fragments a Carcassonne, a Glerniont (Auvergne) et dans le voisinage 
d'anciennes abbayes, il Saint-Denis prbs Paris, a Glairvaux. Pres de 
Goutances, on voit encore les restes d"un aqueduc qui parait dater 
du xivf siecle, et qui, porte sur des arcades en tiers-point, traverse le 
vallon au nord-ouest de cette ville. Dubreul, dans son Tlzäätre des anti- 
quiläs de Paris, dit que les prevots des marchands et echevins avaient 
a d'antiquite, pour conduire des eaux de sources aux fontaines de la 
v.  67
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.