Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Dais-Fût]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1122563
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1128036
 5327  L FONTAINE j 
toujours aussi humble, la fontaine du moyen fige conserve quelque 
chose de la simplicite de ce programme; elle lfassourdit et ifecla- 
housse pas, mais elle invite le passant a liapprocher. Il nestpzts neees- 
saire de recevoir une douche pour s'y desalterer. 
La fontaine du moyen  est un petit bassin couvert dans lequel on 
vient puiser en descendamt. quelques itiarches, ou une colonne, une 
pile mitouree d'une large cuve et d'un plus ou moins grand nombre 
de tuyaux qui distribuent l'eau a tout venant. Les bassins entoures de 
(legres etaient- reserves aux jardins, aux vergers. Dans les contes et 
fabliaux des x11" et xni" siecles, il est souvent question de ces sortes 
de fontaines l, et sans sortir du (lomaine de la realite, nous voyons 
encore, en Poitou, en Normandie, en Bretagne et en Bourgogne, un 
assez grand nombre de ces fontaines placees sur le bord des routes 
pour les besoins du voyageur. La source est ordinairement couverte 
par une arcade de macorinerie, le bassin savancant, sur la voie comme 
pour inviter a y puiser; des bancs permettent de se reposer sur ses 
bords; une niche menagee au fond de la voüte recoit la statue de la 
Vierge ou d'un saint; les armoiries du fondateur flecorent le tympan 
de PEIFCZKJO ou les parois de la fontaine (fig. l). En dehors du faubourg 
de Poitiers, le long du Glain, on voit encore une fontaine de ce genre, 
restauree en 1579, mais dont la construction remonte au XlYe siecle. 
Elle tourne le dos a la route, et. l'on arrive a son bassin au moyen (l'une 
rampe otablie sur lune des parois de Pedicule. Les armoiries du do- 
nateur sont disposees de facon que de la route et de cette rampe on 
peut les reconnaitre. La (llSPOSlÜOH de ces fontaines est evidemment 
fort zincienne; on y reconnait la trace de lantiquite romaine. Un edi- 
cule protcgeant la source et recevant la divinite qui en est la dispensa- 
triee, une inscription signalant le nom du fondateur a lareconnaissance 
publique, des bancs pour se reposer, n'est-ce pas la un programme 
antique? Mais ces sortes de fontaines ne conviennent QLIÄBPC qu'a la 
campagne; dans les villes, sur les places ou les carrefours, il faut que 
le bassin soit accessible a un grand nombre de personnes a la fois. li 
faut que l'on puisse recueillir l'eau, non dans ce bassin qui est trouble 
par le mouvement, des puiseurs, mais a la source mente (lislribuee en 
un certain nombre de goulottes. 
0'651. ainsi qu'est disposee la fontaine du x11" siecle qu'on voit encore 
a Provins, en face de Phopital (fig. 2). Une vasque hexagone, une grosse 
colonne dont le chapiteau est perce de trois trous munis de tetes de 
bronze assez saillantcs pour verser l'eau dans les vases qu'on apporte 
au bord de la vasque, tel est ce petit monument dans sa simplicite pri- 
mitive. Peut-titre, autrefois, le chapiteau etait-il surmonte" d'une statue 
ou d'un pinacle, eonnne certaines fontaines qu'on voit representees 
' Yuycz le lrzi (le Narcisse, lc lai de l'0isclet, le Paradis diflpnwur. Dans ce dernier 
febliuu, fauteur decrit une fontaine cachee dans un jardin. On y descendait, dit-il,_par 
(les degres de nxarbre auxquels tenait attachee, avec une chaine d'argent, une tasse 
d'or ümailläc.
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.