Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Dais-Fût]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1122563
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1127961
[ FLORE 1  520  
parait avoir dctermine le choix de ces artistes, c'est d'abord la belle 
disposition des pelioles et des faisceaux fibreux; puis les angles et les 
contours donnes parles tissus des feuilles. Lorsque les contours sont 
mous, ifaccusent pas clairement l'anatomie, contrarient la direction 
des faisceaux fibreux, ce qui arrive quelquefois, ils rejettent la feuille. 
Or, les feuilles dont l'anatomie est la plus belle et la plus claire, ce 
sont celles des plus petites plantes. 
Voici (fig. 37) une Fougere fort commune, copiee un peu plus grande 
que nature. Y a-t-il rien de plus energique comme disposition de lignes 
37 
YLK f 
äjb  
 
et comme modelä que cette petite plante? Qu'on observe les belles 
courbes des pätioles, la dälicatesse et la fermetä des jonctions, on 
comprendra qu'un sculpteur peut tirer un grand parti de ce HIOÜÜIG ; 
aussi ne s'est-on pas fait faute de s'en inspirer dans les ornenmntg du 
XIIIE siecle et mäme du XIVÜ. Ces fines dentelures des extremites des 
feuilles ont souventservi egalement comme moyen decoratif de grands 
ornemenls auxquels on tenait ä donner un aspect flelicat et precieux 
(fig. 38 1).  
' (lhupitcau de la 
triforium (1205 environ)". 
Notre-Dame de Paris,
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.