Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Dais-Fût]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1122563
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1127922
FLORE 
516 
VOtPB plus grande Crainte.  Bien. Est-ce pour cela que vous repous- 
sez le seul art qui permet-le d'aller en avant, a cause de la largeur et 
de la liberalitte de ses principes  Et pour ne parler que de Fornemen- 
tation sculptee, pensez-vous ouvrir des voies nouvelles en copiant 
une fleur ciselee par les liltrusfjutes, ou en reproduisant pauvrement 
quelque beau chapiteau du temps d'Auguste, ou en imitant la sculp- 
ture ctiolee de la fin du dernier siccle"? Pendant que vous disputez 
s'il est plus conforme au gout immuable de copier les Romains ou 
les lourdes fantaisies du siecle de Louis XIV, les champs continuent 
a se couvrir, chaque printemps, de leur charmante parure, les arbres 
bourgeonnent toujours, les fleurs ne cessent declore; que n'allez- 
vous donc puiser a cet ecrin inepuisable? C'est parce que nous vou- 
lions fonder une methode d'art toujours jeune, toujours vivante, que 
nous allionsypuiser nous-memes. Les viegctaux sont-ils moins varies, 
ont-ils moins de gräce et de souplesse que de notre temps? v 
Que pourrions-nous repondre a ces artistes. qui parlent dans leurs 
oeuvres, nos devanciers de six siecles, mais plus jeunes que nous et 
surtout plus amis du progres? 
Ce qu'on ne saurait trop etudier dans les applications que ces ar- 
tistes ont faites de la flore a Pornementation sculptee, c'est l'exacte 
observation des caracteres principaux de la forme. Les details, ils les 
negligent ou les suppriment; mais ce qu'ils expriment avec l'attention 
d'amants passionnes de la nature, ce sont les grandes lignes, celles 
qui caracterisent chaque vegetzil, comme, par exemple, les angles for- 
mes par les faisceaux fibreux des feuilles, le port des petioles, les 
belles lignes donnees par le bord de ces feuilles, le caractere de leurs 
echancrures, les profils saillants du modele, le renflement energique 
des coussinets. Analysons, car, sur ce sujet. qui nous parait important, 
il ne faut laisser aucune incertitude dans l'esprit de nos lecteurs. Les 
feuilles, par exemple, ne sont flexibles que dans un sens, elles peuvent 
se recourber dans le sens de leur plat; mais, a cause du tissu fibreux 
qui forme un etresillonnement entre leurs cotes, elles ne peuvent se 
contourner dans le sens de leur champ. Ainsi (fig. 33) une feuille d'Era- 
ble A peut etre tortillee comme l'indique le trace B, mais ne saurait 
donner le trace G sans delruire ou chiffonne? son tissu et alterer sa 
forme. Cependant nous voyons que, depuis la renaissance, ou Petude 
de ces productions naturelles a ete remplacee par des imitatiOHS de la 
sculpture antique de plus en plus corrompues, nos sculpteurs d'orne- 
ments ont enfreint cette loi principale. Son observation, au contraire, 
laisse a la sculpture monumentale une fermete, une vie necessaires. 
Les artistes gothiques ont-ils une frise ou une guirlande de feuilles a 
faire : en placant les feuilles dans tous les sens, suivant les besoins de 
Pornementation, ils ont le soin de conserver a chaque feuille l'immo- 
bilite qu'elle doit necessairement garder dans le sens du champ. Pour 
obtenir de la variete dans le modelc, ils presentent quelquefois ces 
feuilles tantot du cote du clos, tantot du cote du plat, ainsi que le fait
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.