Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Dais-Fût]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1122563
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1123182
[ DONJON j  42  
reconnaitre Fäge des voütes qui couvraient encore en 1708 le second 
otage. Cependant les profils des arcs de ces voütes (fig. 5) font assez 
voirqulelles appartiennentaux restaurations de la {in du xvesiäcle. 
Primilivement, les otages du donjon, conformf-iment ä la mäthodc 
normande, zfätaieni" säparäs que par des planchers de bois dont on 
5 
fmg: mm? 1 
rgyktkkäliwrii km  
11;;    
wfiifwfi F 
Ww   
ii  
trouve les traces sur les parois interieures. Le plan de la plate-forme 
donne dans les dessins de 1708 fait assez, voir que le mur de refend 
n'existait plus au troisieme etage. (Tetait de cet etagc, en etfet. que 
le commandement devait se faire et la defense s' organiser avec en- 
semble. 
Ce plan donc (fig. 4) indique une seule salle X, avec un poteau (ren- 
tral, destine a soulager la charpente superieure; un reduit Y, qui pou- 
vait servir de chambre au commandant; les machicoulis perces dans la 
chambre Z, au-dessus de la grande rampe de l'escalier; les deux ina- 
chicoulis a. a, auxquels on arrivait par les deux haies b, b: le couloir cc 
de defense, pris dans Pepaisseur du mur au-dessus des arcs de ces 
machicoulis, et les mächicoulis d'angle d, d. Dans ce plan, on voit aussi 
la defense de la traverse e qui commandait le dehors et permettait d'ob- 
server ce qui se passait dans le fosse du cote de la porte. En fest une 
cheminee, et en IL un four, car le donjon contenait un moulin (a bras 
probablement). Nous ne possedons sur la disposition de ltetztge supe- 
rieur crenele que des donnees tres-vagues, puisque en 1'108 cet edifiize 
etait detruit; nous voyons seulement, dans un compte de reparations 
de 1355 a 1380 1, que des tourelles couvertes de plomb terminaient. cet 
etage : ces tourelles devaient etre des echauguettes pour abriter les 
defenseurs, ainsi qu'il en existe encore au sommet du donjon de Cham- 
bois 2. Le plan de cet etage, que nous donnons (fig. 6), indique en l,l' 
deux ächaugllettes ; Fechauguette 1' montrant son machicoulis z" ouvert 
sur la rampe du grand escalier; de plus, en m, on apergoit les Quvgp. 
tures des autres machicoulis commandant les rentrants des contre- 
forts. Gelui m' s'ouvrait sur la rampe inferieure du grand escalien 
montant derriere un simple mur de garde non couvert, trace en D' dans 
le plan du rez-de-chaussee (fig. 1). 
Manuscrit de la Bf 
Voyez plus loin ce 
rliothäque nationalc 
donjon.
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.