Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Dais-Fût]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1122563
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1127825
FLORE 
506 
en A, ils ont compose une tete de crochet B  dont les trois membres 
rappellent la feuille de lllepatique (fig. 23). De ces memes fleurs de 
Muflier encore jeunes, G, ils ont fait des crochets feuillus extremement 
simples D, qu'on trouve aux angles des chapiteaux du commencement 
du X1119 siecle. De cette feuille de llHepatique (fig. 23), les artistes de 
2s 
V   
41'355: 
X  
Keü 
cette epoque ont tire un grand parti : ils en ont orne les bandeaux, les 
corbeilles des chapiteaux; quelquefois ils ont superpose ces limbes 
pour former des cordons diarchixfoltes, en conservant exactement ce 
modele concave, simple, lisse, mais en accentuant un peu les decou- 
ures du limbe. 
p Bien que Tecole laique voulut evidemnient rompre avec les tradi- 
tions de la sculpture romaine, on sent encore, jusque vers 12-40, percer 
parfois quelques restes vagues de cette influence. Peut-titre aussi les 
         
certains motifs dlornemenls qui ne peuvent etre (leriifes de la flore 
francaise ; mais ces exemples sont si rares, ils sont, dirons-nous, telle- 
ment effaces, qu'ils ne font que confirmer la regle. D'ailleurs, les mai- 
tres qui construisaient nos edifices du commencement du xnrf siecle 
etaient obliges de recourir a un si grand nombre de sculpteurs pour 
realiser leurs conceptions, qu'ils devaient souvent employer et des vieil- 
lards et desjeunes gens; les premiers, necessairementimbus des tra- 
ditions romanes, ne pouvaient tout. a coup se faire a la mode nouvelle, 
et melaient, timidement il est vrai, les restes de l'art de leur temps aux 
rnodeles qu'on leur imposait. Gomme preuve de la repulsion de Pecole 
laique pour ces traditions vieillies, c'est qu'on ne trouve des reminis- 
cences du passe, dans la sculpture, que SLIP certaines parties sacriüees, 
peu apparentes, des monuments. La ou la sculpture etait visible, ou 
elle occupait une place importante, on reconnait au contraire l'emploi 
de la flore nouvelle des les premieres annees du xme siecle. 
L'esprit d'analyse, de recherche, le rationalisme de Pecole laique 
De la cathddrale de Paris 
1220 envi
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.