Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Dais-Fût]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1122563
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1127489
FLE UKON 
172 
de chene. iäulrefois la plomberie etziit peinte et (loree; on voit de nom- 
breuses traces (le cette decorafion. 
Nous citerons encore, parmi les tleches (le churpenlerie recouvertes 
de plomb, (EPÜGS (le lleglise NOiFÜ-Dillllfä (le llliäloils-sur-Nlzirne, qui 
sont de la lin du xn" siecle, tres-simples, mais d'une assez belle forme, 
et qui eouronnent (les tours de pierre de la {in du X110 siecle; celle 
(le la croupe de la. (ralhedrale (le Reims, qui date de la lin du me sieclc. 
et. dont la plomberie est assez bien (ZOIISEPVEÄO. (Voy. PLoMmsmE.) 
FLEUR, 
voy- 
FLEURON, s. m. Epanouissementvegefal qui termine? (ferlains membres 
de larchitetfture, gothique, tels que pinaeles, pignons, (lais, redents, ete. 
Le fleuron nappartiit dans l'architecture qu'au xnc sieele, cest-ii-tlirtw 
au moment ou tecole laique va chercher torneiiieiitzitioii de ses (rdifiees 
dans la flore des campagnes. Des Pantiquite. gretfque, on itlHOPllSSttll 
les COHIMOS de certains edititzes au moyen d'une (ltäcoration vegtätale, 
ainsiqifon peutlereconnaitre en examinant le monument choragique 
de lrxjsicrattz a Athenes. Bien que, dans ce cas. tamortisseinent fut 
probablement destine a porter le trepied qui rappelait la victoire de 
Lysicrzite sur ses rivaux, ce n'en est pas moins un couronnement em- 
prunte au relgne vegetzil. La celebre pomme de pin de bronze qui se 
voit dans les jardins du Yatican est un veritable fleuron terminant 
un grand nlonument antique. Ijidtäe n'est donc pas neuve, et, en cela 
comme en btliltlütltlp d'autres choses, les zirchitectes gothiques ont 
suivi une tradition fort ancienne qui leur avait ete transmise par les 
maitres de tecole romane. 
Mais ce qui est neuf", ce qui appartient a ces architectes gothiques, 
c'est le caracteite particulier qu'ils ont su donner a ces amortisse- 
ments, c'est leur physionomie franchement vegetzile. On voit apparaitre 
les fleurons bien. caracterises aux sommets des pinacles et lucarnes 
du clocher vieux de la catheclrale de Ghartres {milieu du xue siecle) ; du 
moins ce sont les plus anciens qui nous soient restes. Quoique dete- 
riores par le temps, ces fleurons laissent voir leur forme primitive. 
Ils sortent brusquement, de Fextremittä des aretes dangle de ces pina- 
cles, sans bagues intermediaires; ils presententttig. l) une reunion de 
jeunes feuilles, de bourgeons, termines par des tetes humaines. La 
sculpture, est large, grasse. comme il tronvient a une pareille elevation. 
Tout Fornement est pris dans une seule pierre de plus d'un metre de 
hauteur. 
Cependant Fetude des vegetaux conduit bientot les architectes a 
chercher dans les divers membres des plantes ceux qui se pretent le 
mieux a cette forme de couronnement; ils observent que les pistils des 
tleurs, par exemple, donnent souvent un ornement regulier, parfaite- 
ment propre a termine-r un sommet; ils voient que ces pistils sont. 
habituellement accompagnes d'un collet et (tappendices. Ils inter-
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.