Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Dais-Fût]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1122563
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1127455
11159 
toujours une partie de ce plancher suspendu plus cliargee que l'autre, 
puisque les vents d'ouest sont les plus frequents et les plus violents, 
surtout a Amiens. 
L'ensemble du systeme s'est incline vers l'est, et l'on a du, peu apres 
la construction, ajouter de ce cote une longue contre-fiche qui vient 
porter sur une ferme du choeur tres-solidement armee. Les fermes dia- 
gonales sont peu rtisistzinles (fig. 27); leur entrait A repose sur le plan- 
cher inferieur, ainsi qu'on le voit dans le trace perspectif (fig. 25); 
mais, comme supplement, de force, les charpentiers ont pose sous ce 
plancher, qui passe dans l'intervalle B, des potences armees G dont le 
pied s'appuie sur la tcte des quatre piles du transsept dans les reins 
de la voüte. (les potences, faiblement reliees au systeme de la ferme 
diagonale, ont donne du nez sous la depression du plancher. D'ailleurs 
la contre-fiche principale E de cette (lemi-ferme diagonale est la noue, 
cest-a-dire quTelle est luosee suivant la ligne (l'intersection des com- 
bles, ce qui lui donne une position trop inclinee pour avoir une grande 
force. Si, connue a Notre-Dame de Paris, les charpentiers avaient 
pose une contre-fiche glz ziu-dessus de cette noue, visible et reliee a 
la potence G au moyen de grandes moises verticales m, ils eussent 
donne aux fermes (liagonziles une beaucoup plus grande resistance, en 
faisant de grands pans de bois rigides dont toutes les parties eussent 
ete solidaires. 
On remarquera (pfici, comme a Notre-Dame de Paris, les poteaux 
de Poctogone sont doubles et fortement inclines vers l'axe de la fleche. 
C'est la une des riwgles dont les architectes du moyen age ne se sont 
pas departis dans la construction de ces sortes (ledifiees. 
La silhouette de la fleche de Notre-Dame d'Amiens est heureuse ; il 
nemanque a cette oeuvre de cliarpenterie que (Petre sur un monument 
moins grandiose. La figure 28 presente le geometral de cette tleche 
recouverte de sa plomberie. Malheureusement la tleehe d'Amiens a 
subi des mutilations; son couronnement a ete refait d'une faeon har- 
bare dans le dernier siecle, a la suite d'un incendie partiel cause 
par la foudre. La plomberie, en partie reposee au (zommencement du 
xvn" sieclel, est, sur quelques points, extremement grossiere, et masque 
les profils ou les decoupures du bois. 
La section de la pyramide ne donne pas un octogone a cotes droits, 
mais a cotes curvilignes concaves (voyez' le detail A), afin d'obtenir, 
comme nous l'avons dit plus haut, des filets de lumiere dans l'ombre. 
et dläviter le faeheux effet produit par les pyramides a faces planes; 
lorsqu'elles sont placees ä une grande hauteur et que le soleil les 
fäclaire- Quelques parties primitives de la plomberie sont fort remar- 
quables. 
En PÜSUITIÜ, Si la tleche de Notre-Dame (PAmiens n'est pas une (BLWPG 
irreprochable, elle merite cependant d'en-e eludiee; (l'ailleurs c'est lu 
seule de (tette (limension qui existe encore en France. Son poiflS 65h 
compris le plomb, de 500000 kilogrammes. Sa hauteur au-(IGSSUS fill
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.