Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Dais-Fût]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1122563
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1127394
 463  [ rLizcnn j 
(Fardoises petites, epaisses, clouees sur de la volige de chene. Il y a 
des lames de plomb dans les noues. Cet edifice, si simple, est d'un 
effet charmant, a cause de ces saillies, et surtout a cause de l'heureuse 
proportion de l'ensemble ; il date du XIVe siecle. Le beffroi est inde- 
pendant de la charpente de la tlecl1e,et repose seulement, comme 
celle-ci, sur les quatre piles du transsept. 
On voit encore, sur la croiser de l'ancienne cglise abbatiale d'Eu, la 
souche d'une fleche du xvc siecle, en charpente, dont la disposition 
originale merite d'aire signalee. (Tetait une pyramide passant du plan 
carre au plan octogone dans la hauteur du comble, de maniere que 
l'inclinaison des faces se suivait sans interruption, du faitage de ces 
combles au sommet de la fleche. Ce systeme presentait une grande 
solidite.  
Soient (fig. 23) A, B, deux des quatre points d'appui du transsept, des 
fermes inclinees A, B, G, forment les faces d'une pyramide a base carree. 
La projection des fermes des combles est donnee par le triangle ABD ; 
donc, les triangles ADG, BDC, sont vus au-dessus de la pente de ces 
combles ; la contre-fiche AE passe dans le plan des deux arbaletriers 
AG, AF. Les poincons 1G passent dans le plan de la pyramide octo- 
gone. Au niveau du faitage des combles est posee une enrayure sur 
plan octogone GFK, etc., embrevee dans les pieces principales incli- 
nees AP,AG, AC, BG, etc. Uelevation X, prise sur la moitie de la tleche 
de B en I, fait voir la projection du comble en  la grande ferme 
inclinee en  inclinee suivant le plan B'O. Les contre-fiches AE du 
plan horizontal se voient en B'E' et la premiere enrayure octogone 
en L, sur laquelle reposent les veritables IIPÜÜQPS de la fleche. Ici les 
angles de Foctogone ne correspondent pas aux faitages des quatre 
combles et aux quatre noues, mais bien le milieu des faces de cet 
octogone. En N, est tracee l'une des contre-fiches diagonales AE, et la 
section EP faiteau milieu d'une des quatre faces de la pyramide don- 
nant sur les noues; des lucarnes R sont ouvertes sur ces quatre faces. 
Une galerie S rompt l'aspect uniforme de la fleche et sert de guette. 
Ifenrayure du sol de cette galerie est tracee en M. Uenrayure Q est 
tracee en Q', les quatrieme et cinquieme enrayures etant combinees 
de la meme facon. En V, un trace perspectif indique la rencontre des 
pieces inclinees de la souche avec la premiere enrayure octogone L. 
Cette fleche a ete derasee au niveau Q; mais un tableau du xvnf siecle, 
qui est depose dans Feglise d'Eu, presentant une vue fort bien faite 
des batiments de l'abbaye, nous donne le complement de la tleche et 
son systeme de decoration, qui ne manquait pas däälegance. 
 La figure 24 reproduit l'aspect geometral de la fleche d'Eu, revätlw 
de sa plomberie et de sa couverture d'ardoise; la plomberie netant 
appliquee qu'au couronnement superieur de la pyramide, a la galerie, 
aux lucarnes et aux noues. 
A Evreux, sur une tour centrale de maconnerie qui surnlonte la 
croisee de la cathedrale, s'eleve une fleche de charpente recouverte
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.