Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Dais-Fût]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1122563
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1126819
405 
FENETRE 
traceA nous montre la fenätre 51 Fextärieur, et, celuiB sa coupe. Sous 
le berceau plein cintre E de Febrasement est bande un arc D dont les 
sommiers reposent sur les extremitoes d'un linteau G et sur deux pieds- 
 
 
 
2uffäfällhägiäwämiiühääilihä 
Il!" H IIH Üllllllllllmlllgä C E 
11  m 
"w 5j  U  
in f. lu?  
 Xv; l! 
1 f  
KX X  11H l! 
 (äfyfifu! '13 
riü  ' 
  fiillfi' 
a w 1A 
B 
 A" v? "F 
 Hxr JIW sgx li 
 mljgeluivii  Nnh  
"i. y? 
l fmä 
 1m" 1,. -1  
 A , mm W i! L 
r! f   lulumm  L 
  Ä  vlW  
 w w W " M 
 Kali" AU:  M l- 
NN w-rfh  i 
T. a; 
y-f x  XXX j: 
 i;_  Nm, 
droits. Un meneau soulage ce linteau au milieu de sa portee. L'espace 
compris entre le linteau G et l'arc D etait vitre a demeure, et des volets 
pleins, brises, barres, fermaient la baie derriere le meneau. Plus tard, 
lorsqu'on vitra les fermetures des fenetres, on conserva encore ces 
chassis dormants au-dessus de la partie ouvrante. Cette tradition se 
maintint en France jusqu'a nos jours, puisque dans beaucoup d'habi- 
tations du dernier sicclc on voit encore des fenetres avec des jours 
(Fimposte qui souvent etaient (iormants. En effet, lorsqu'on veut 
regarder par une fenetre, il est assez incommode. d'ouvrir un chässis 
de 3 ou 4 metres de hauteur, difficile souvent a manoeuvrer, que l'hu- 
midite fait gonfler ou la secheresse retrecir, et qui laisse passer en 
hiver un volume d'air plus considerable qu'il n'est besoin. Il faut 
dire aussi que les pieces destinees a l'habitation etant beaucoup plus 
vastes que celles de nos appartements, on ne sentait pas le besoin, 
comme aujourd'hui, de renouveler l'air aussi souvent. Les cheminees, 
larges, faisaient 11n appel suffisant de liair exterieur en hiver, pour 
qu'il ne futpas necessztire (l'ouvrir les fenetres, et en ete on obtenait 
de la fraicheur en les tenant fermees. Ce netait que lorsqu'on vou- 
lait ifegarder dans la rue qu'on entre-bäillait les chässis ouvrants d'une 
petite dimension et permettant a une seule personne, ou il dGUX 101171
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.