Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Dais-Fût]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1122563
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1126691
393 
FENETRE 
meneau central offrant plus de champ que les deux autres. En elfel, le 
poids (le la claire-voie se reporte presque entierement sur ce meneau; 
cela n'avait point dinconvenients alors que ce meneuu central etait 
encore compose ou d'assises ou de pierres hautes; mais nlätant. pas 
(le nature ä se deliter. Si au contraire on voulait en venir ä former ces 
Ää 
6a  
 f     
 !  1  1  
 1.   1  mm 
meneaux de longues pierres debout pouvant se delitcr, ily avait un 
(langer serieux a reporter toute la charge sur le pied droit central. Les 
architectes des eglises de Saint-Denis, de la bathedifale de Troyes et de 
quelques autres monuments religieux elewzes au milieu du X1110 siecle, 
conserverent la disposition generale indiquee dans la figure 20, mais 
donneront pour plus de sürete un (fhamp egal, sinon une egale epais- 
seur, aux trois montants des grandes baies : dest-Zt-dire (fig. 24-1) qu'ils 
accolerent deux fenetres a un seul montant chacune. Ainsi tous les 
nerfs principaux (le la claire-voie conservaient le meme champ, et le 
chassis de pierre avait sur toute sa surface une egale Pigidiiä. En A, 
nous avons trace la section du meneau central et de l'un des meneaux 
intermediaires; en B, la coupe (le la fenetre faute sur son axe; Ici les 
Fenrätre supürieure du choeur de 1' 
nt-Dczlis, 
V. 
äglise abbatiale de Sai 
50
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.