Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Dais-Fût]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1122563
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1123046
DEVIS 
importants. Les dents de scie appartiennent bien au moyen äge ; rien 
dans les editices romains ne pouvait donner Fidee de cet ornement, 
   
  A1111111111111111111111111 1111111T111111111111111 11111111.1 111111, 
111 1111 1 111111111   
1 11111 111 111 111 '11 
ui donne tant de vivacitä aux rofils, aux bandeaux et ui fait si 
q.   7  7 
bleu valolr les partles nues de larchltecture. (Voyez BATONS ROMPUS, 
ZIGZAGS.) 
DEVIS, s. m. (devise). Au XIVE siecle, on appelait devis ou devise, un 
projet graphique accompagne d'une description ecrite indiquant un tra- 
vail a fairel et l'estimation de ce travail. 
Le devis fait, on procedait ä une adjudication au rabais, ä peu pi-es 
comme cela se pratique de nos jours, si ce n'est que, pour (jonc-Qul-ip 
{i l'adjudication, il fallait faire partie d'un corps de metier, et qu'il ne 
suflisait pas de se presenter aux autoriies competentes avec un cei-lili- 
cal, delivre souvent par complaisance. Les devis etaient faits ou en bloc 
ou detailles : s'ils etaienL en bloc, a la suite de la description des tra- 
1 a Guillaume de Longueil, vicomte d'Auge, au sergent de 1a Sergenterie de pont- 
l'Eve5quc, vous mandons que la taache de machonerie qu'il est convenant faire au 
pont au pain, dont rnencion est faite au dcviz, vous fachiez crier ä rabais accoustumei 
par touz les lieux de vostre sergenterie oü l'on a accoustumä ä faire iceulz  
L'an mil ccc Imxx et dix-neuf. v (MARCHE, C011. Hillin.)
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.