Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Dais-Fût]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1122563
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1126093
333 
ETAI 
methodes bonnes en telle circonstance, funestes en d'autres; nous 
nous contenterons d'indiquer des principes generaux. Ainsi lorsqu'on 
etaye une partie d'un ediüce, on ne doit pas songer seulement ä pre- 
venir les effets d'un mouvement dangereux qui s'est produit dans la 
construction, il faut prendre ses dispositions pour que, la partie ä rem- 
placer etant enlevee, les pesanteurs ou les poussees ne puissent agir 
dans le sens ou contrairement ä Pelfet produit: il faut que tout etaye- 
ment soit neutre. 
Si, par exemple, nous devons reprendre en sous-oeuvre les piles d'un 
vaisseau dans lequel lleffet indique figure l se serait produit, Fetaye- 
E  X ä 
5'.   J 
 1  11 1- 
ment  excellent pour arreter la torsion des piliers GD, sera dange- 
Peux S1 nous enlevons la colonne DE pour la remplacer par une autre, 
cai les pesanteurs agissant de G en E solhciteront lletai AB a pivoter 
äur son patin G, et a faire rentrer l'arc IK en I'K; ce qui produira une 
lislocation de toute la construction et un affaissement des parties su- 
Pefleures. Dans ce cas, 11 faut se bien garder de rien faire qui puisse 
Ffidürer le bouclement de E en B. On doit se contenter de poser une 
Ifil terie d etres1llonsL,M (fig. 1 bzs), et de placer de chaque cote de la 
P1 e a reprendre des chevalements NÜ, les arcs lateraux, bien entendu, 
filant cintres; alors on pourra enlever la pile RP et la reconstruire ver- 
icalexment en ramenant son pied en PJ. Lorsqu'il s'agit dkätayer un mur 
ifirriere lequel sont construites des voütes, pour le reprendre en tota- 
11 e ou en partie (fig. 2), la premiere operation a faire, c'est de cintrer 
Äiearcs AB de la voute; quant a la pose des etais exterieurs, leur tete 
Ült PÜFÜBP exactement au-dessus du point ou la rupture est particu-
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.