Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Dais-Fût]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1122563
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1125351
 259  [ ENGIN ] 
de faire mouvoir toute la membrure superieure sur un axe place 
sous la gueule de la piece, ce fut la partie inferieure de Falfüt qu'on 
rendit mobile, et au lieu de placer le boulon en tete, on le plaea au 
droit de la culasse (fig. 30) : l'effort pour soulever la piece etait ainsi 
de beaucoup diminue, parce que le poids de celle-ci se trouvait tou- 
jours reporte sur l'essieu, et que plus on soulevait la queue de Falfüt, 
moins le poids du canon agissait sur la membrure. Ces divers systemes 
furent abandonnes vers 1530; alors, outre les deux roues, on en ajouta 
une troisienie ä la queue : c'est ce qui fut cause qu'on separu celle-ci 
en deux forts madriers de champ (les flasques) entre lesquels on monta 
ä 
f: 
 
 
ras   
3 
67V! Z 17041012 
cette troisieme roue. On pointa la piece, non plus en relevant Faffüt, 
mais en agissant a l'aide de coins ou de vis sous la culasse du canon, 
maintenu sur Faffut au moyen de tourillons; car on observera que, 
jusque vers le milieu du XVIÜ siecle, les bouches a feu etaient privees 
de tourillons et danses, qu'elles n'etaient maintenues dans Pencastre- 
ment longitudinal de Taiiüt que par des brides de fer ou meme des 
cordes. 
A la fin du XVIe siecle, les pieces d'artillerie de bronze elaient divi- 
Säes en lägitimes et en bätardes. Les legitimes presentaient les varietes 
Suivantes z le dragon, ou double coulevrine, envoyant !i0 livres de laalles 
(le fer et portant a 1364 pas de Qpieds et demi de but en blanc; la coule- 
vrine Iägitiwze, dite ordinaire, envoyant 20 livres de balles de fer et 
Portant a 1200 pas, id.; la demi-coulevrine, envoyant 10 livres de balles 
de fer et portant a 900 pas, id.; le sacre, ou quart de coulevrine, en- 
V0yant 5 livres de balles de fer et portant a 700 pas, id.; le fauconneau, 
ou huitieme de coulevrine, envoyant 2 livres et demie de balles de fer et 
portant a 568 pas, id.; le ribaudcquin, envoyantl livre 4 onces de balles 
de fer et portanta Ml pas, id.; Fämerillon, envoyant 15 onces de plomb 
'31 portant, a 315 pas, id. Les pieces bätardes comprenaient le dragon 
210111115, Ou double coulevrine extraordinaire, envoyant 32 livres de
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.