Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Dais-Fût]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1122563
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1125262
EN GIN 
250 
servir et dix paires de boeufs la trainer; mais elle creva a la premiere 
 22 epreuve et tua un grand l10,l11l)l'8 de 
 m   gens. En 11460, Jacques Il d'Ecosse fit 
Ml"  "lllviinp fondre une bombarde monstrueuse, 
N ail   a qui creva au premier coup. 
"I,    Vers cette epoque, on renonca aux 
y    boites embouties, mais on fit des ca- 
l llliq,,rf"' nons et bombardes avec boites encas- 
v h  träes, principalement pour les pieces 
Q 1hy 1p", u. qui ifetaient pas dlun tries-gros dia- 
, Hillälgaäälfät  lll "l E metre; car, pour les bombardes qui 
M l _    
y "mmtlilt"  y,  portaient oO livres de balles et plus, 
f  l, il on les fabriqua en fonte de fer ou de 
i      cuivre, ou meme en fer forge, en 
  Hi    forme de tube, avec un seul orifice. 
i  i, Ml Il existe encore quelques boni- 
i   y,    bardes fabriquees au moyen de 
1  M 15'  douves de fer plat, cerclees par des 
   colliers de fer comme des barils; 
      y: peuqt-etre ces piecesäsont-elles les 
   l,  plus zmciennes. Elles ne se char- 
]    geaient pas au moyen de boites a 
 Ülwm     ; f 
 poudie, mais comme nos bouches 
t  Cou e a feu modernes, S1 ce n est qu on 
f lufltlll" g F introduisait la poudre au moyen 
l   "   d'une cuiller, puis une bourre, puis 
 Ml    I le boulet, puis un tampon de loin ou 
 l" lllilf:   deloupes, a l'aide d'un refouloir. 
 '5   B    ,   
        Laplus belle bouclieafeu que nous 
   connaissions ainsi fabriquee se trouve 
i    dans l'arsenal de Bille (Suisse) (fig. 
5 lllllültlllllllllllll-li   222). Elle est de fer forge. La culasse A 
i "lltfilmt    est forgee d'un seul morceau; l'amie 
     se compose d'un douvage de lames 
 tflllttlttltlln  l;  de fer de 0"',03 depaisseur sur 0'206 
J   l] il {t  de largeur. (les douves sont mainte- 
  wl lflfftl il  nues unies par une suite d'anneaux de 
t  lift Mil     fer plus ou moins epais; en B, est 
 a  t!  A un anneau beaucoup plus fort sous 
f? '41 M J    lequel est interposee une bande de 
y   "l  k cuivre. En C, est figuree la gueule 
1 {l IF;  du canon, dont lame nia pas moins 
a y Id,  de 0'",33 de diametre. La lumiere est 
i, il" tres-etroite. Dans le nieme arsenal, 
 on voit une autre piece de cuivre de 
2 metres de longueur; elle date de 1444 et porte un ecu aux armes de
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.