Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Dais-Fût]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1122563
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1125121
[ ENGIN j  236  
de l'attache de la fronde etendaient les deux brides de cette fronde 
dans la rigole T. L'une de ces brides restait fixee a l'anneau X, l'autre 
etait sortie d'elle-mime du style U; les servants avaient le soin de re- 
placer l'anneau de cette seconde bride dans le style, et, bien entendu, 
laissaient passer ces deux brides par-dessus la corde double de tirage 
de la verge, ainsi que l'indique la coupe Z, presentant en a Pextremite 
de la verge abaissee avec sa poulie H en b, sa poulie K en k, les deux 
poulies D en d, les deux brides de la fronde en gg. Lorsque le decli- 
queur agissait sur la petite bascule e du crochet, la poulie K tombait 
entre les deux sablieres, la verge se relevait et les deux brides gg ti- 
raient le projectile S. On observera ici que le projectile S etant pose 
dans la poche de la fronde, les deux brides de cette fronde devant etre 
egales en longueur, l'une, celle attachee a l'anneau X, est lache, tandis 
que celle fixee au style est presque tendue. L'utilite de cette manoeuvre 
va tout a l'heure etre demontree. On voudra bien encore examiner la 
position du contre-poids lorsque la verge est abaissee : cette position 
est telle, que la verge devait se trouver en equilibre; que, par conse- 
quent, l'effort des tendeurs, pour l'amener a son declin, devait etre a 
peu pres nul, ce qui permettait de tendre la corde sur la poulie k, ainsi 
que l'indique la coupe Z; que cet equiliqre, obtenu par les pesanteurs 
principales reportees sur le tourillon A, rendait efficace le tirage des 
hommes proposes au balancier, puisqu'au moment du decliquement, il 
devait y avoir une sorte dindecision dans le mouvement de la verge; 
que ce tirage ajoutait alors un puissant appoint au poids du balan- 
cier, ce qui etait necessaire pour que la fronde fonctionnat convena- 
blement. 
La figure 14 represente le mangonneau du cote de sa face anterieure, 
au moment ou la verge est abaissee. Les six hommes agissant sur les 
deux grands treuils sont restes dans les roues, afin de deroulerle cable 
double lorsque la verge aura lance le projectile qui est place dans la 
poche de la fronde. Seize hommes sappretent a tirer sur les quatre 
cordes attachees a la partie inferieure du contre-poids. Le decliqueur 
est a son poste, en A, pret a faire sauter le crochet qui retient l'extre- 
mite de la verge ahaissee. Le maitre de l'engin est en B; il va donner le 
signal qui doit faire agir simultanement le decliqueur et les tireurs ; a 
sa voix, la verge, n'etant plus retenue, sollicitee par les seize hommes 
places en avant, va se relever brusquement, entrainant sa fronde, qui, 
en sifflant, decrira une grande courbe et lancera son projectile.  
Examinons maintenant comment la fronde devait etre attachee pour 
qu'une de ses branches put quitter en temps opportun le style de l'en- 
gin, afin de laisser au projectile la liberte de sechapper de la poche, 
Voici (fig. lä) Fextremite de la verge. On voit, en A, l'attache fixe, qui 
se compose d'un long etrier tournant sur un boulon B; puis, en (1,16 
style de feiyelargi a sa base, et en D la boucle qui n'entre dans ce style 
que jusque un certain point qu'elle ne peut depasser a cause de cet 
elargissement. Lorsque letrier est sollicite par l'une des brides de la
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.