Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Dais-Fût]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1122563
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1125014
225 
ENGIN 
a autre pagene ( c'est cette seconde page qui manque). Il y agrant fais 
a al ravaler, car li ccmtrepois est mult pesans. Car il i a une huge plainne 
a de tierre. Ki .ij. grains toizes a de lonc et Xlllj. pies de le, et .xij.pies 
u de profont. El al descocier de le tleke' penses. Et si vus en donez 
a gard, car ille doit estre atenue a cel estancon la devant. n Le plan 
donne par Villard presente deux sablieres paralleles espacees l'une de 
l'autre de huit pieds, et ayant chacune trente-quatre pieds de long. 
A quatorze pieds de l'extra-imite anterieure des sablieres est une tra- 
verse qui, a lechelle. parait avoir vingt-cinq pieds de long; puis quatre 
grands goussets, une croix de Saint-Andre horizontale entre les deux 
sabliereslongitudinales ; pres deFeXtremite posterieure, les deuxtrcuils 
accompagnes de deux grands ressorts horizontaux de bois. C'est lit un 
engin enorme, et Villard a raison de recommander de prendre garde a 
soi au moment ou la verge est decochee. Presentons tout de suite une 
elevation perspective de cette machine, afin que nos lecteurs puissent 
taux. (les ressorts etaient fort utiles pour forcer 1a verge a quitter 1a ligne verticale au 
moment ou les tendeurs commencaient a abattre son sommet; car, contrairement a ce 
que dit M. Willis, l'effort le plus grand devait avoir lieu lorsque la corde de tirage faisait 
un angle aigu avec la verge : detait alors que l'aide des ressorts etait vraiment utile. Du 
reste, nos figures expliquent l'action du mecanismc. Quant a Farret ou la fiche verticale 
que M. Willis croit etre le moyen propre a arreter la verge lorsqu'elle est abattue, nous 
dirons d'abord que Villard indique cette fiche sur plan horizontal, puis que cette fiche 
est trop loin du plan d'abattage de la verge pour pouvoir la maintenir. Ce moyen n'aurait 
rien de pratique; cette fiche serait arrachee : comment serait-elle maintenue a la 
sabliere? comment ne serait-elle pas attirec en dehors de la verticale par l'effort de la 
verge? Cette barre indiquee dans le plan de Villard nous semble un des leviers du pre- 
mier treuil, muni petit-cire d'un anneau ä son extremite pour passer une corde, de ma- 
niere a faciliter l'abattage. 
' MM. Lassus et Darcel supposent qu'il est ici question d'une fleche propre a etre lan- 
cee. Le trebuchet ne lance pas de ilechcs, mais bien des pierres, dest-a-dire des projec- 
tiles a toute volee. Dl. lllerimee a releve cette erreur, et pretend que la fleke doit etre 
prise pour la verge de l'engin L'opinion de M. Willis nous parait preferable : il pretend 
que la ileche doit s'entendre ici comme verrou ferme, shol; que le mot [leke se rapporte 
il la cheville qui maintient la corde de tirage a Fextremite de la verge, cheville que le 
maitrc de l'engin fait sauter d'un coup de maillet. C'est le mot anglais click qui corres- 
pond au mot franeais rläcltc. Si le mot fleke s'entendait pour un projectile, le texte de 
Villard n'aurait pas de sens; tandis que notre auteur a parfaitement raison de recomman- 
der aux servants de l'engin de prendre garde a eux au descocier de la flelie, Uest-a-diro 
11e la cheville qui arrete la verge a Festanpon anterieur : car, s'ils ne skäloiguaient pas, ils 
pourraient etre tues d'un revers de la fronde au moment ou la verge decrit son arc de 
cercle (voy. les iig. 9, 10 et 12). Nous n'avons pas la pretontion d'avoir completement 
interprete le trebuehet de Villard, mais nous nous sommes etforee de rendre son jeu pos- 
sible; generalement, lorsqu'il s'agit de figurer ces anciens engins de guerre, on n'apporte 
pas dans les delails le scrupule du praticien oblige de mettre a execution le programme 
donne. De tous ces engins figures, nous n'en connaissons aucun qui puisse fonctionner; 
nous avons pense qu'il etait lion une fois de les tracer comme s'il nous fallait 108 faim 
exäülltef (levant- nous et nous en servir. 
v.  29
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.