Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Dais-Fût]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1122563
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1124885
ENGIN 
212 
on peut le faire avec les machines de notre temps employees aux memes 
usages. Le seul moyen de donner une grande puissance aux forces 
motrices autrefois connues, detait de les multiplier par les longueurs 
(les leviers. Aussi, pendant le moyen äge comme pendant Pantiquite, 
le levier joue-t-il le principal role dans la fabrication des engins. Les 
Romains avaient eleve des blocs de pierre d'un volume enorme a une 
a 
i 
A 
f 
f 
,g 
g fa! XK 
w 
N 
V1    X 
iääligmlllllll! {ü  
 Mälx   
a" FwEiE  
grande hauteur, et ils dressaient tous lesjours des monostyles de gra- 
nit ou de marbre de 2 metres de diametife a la base sur (13 a 18 metres 
de hauteur : les Pheniciens et les Egyptiens l'avaient fait bien avant 
eux. Or, de pareils resultats ne pouvaient etre obtenus quepar la puis_ 
sance du levier et les applications tres-etendues et perfectionnees de 
ce moyen primitif. 
On comprend, par exemple, quelle puissance peut avoir un engin 
(lispose comme celui-ci (fig. 2). Soit AB un monostyle pose sur un chan- 
tier incline ayant en G un axe roulant dans une entaille longitudinale 
pratiquee dans une forte piece de bois E, que l'on cale en X lorsque le 
chantier est arrive a sa place; soient, assemblees dans l'axe et les pieces 
inclinees, deux bigues G, D, reunies a leur sommet D comme un pied- 
de-chevre, ainsi que le faitvoir letrace P ; soientcles contre-fiches de bois
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.