Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Dais-Fût]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1122563
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1124344
JZGLISE 
 
158  
portail meridional, qui date du xue siecle, deux statues de PEglise et 
de la Synagogue sculptees vers 1e rnilieu du xine 31eme Ainsi ces ne: 
presenlzilions sculptees SLIPXIOS-POPIFLIIS des eghlses paraissentnvoir ete 
faites de 12110 in 1260, dest-a-dire pendant, la periode particuherement 
funeste aux Juifs, celle ou ils furent persecutes avec le plus denergie 
en Occident. La Synagogue de 1a cathedrale de Strasbourg, que nous 
x11 
donnons (fig. 4), a les yeux bandes; son etendard se brise dans sa 
main; son bras gauche, pendant, laisse tomber les tables. L'Eglise 
(fig. 5) est une gracieuse figure, presque souriante, sculptee avec une 
finesse rare dans ce beau gres rouge des Vosges qui prend la couleur 
du bronze. 
Cette maniere de personnifier la religion chretienne et la religion 
juive n'est pas la seule. Nous voyons au-dessus de la porte meridionale 
de la cathedrale de Worms, dans le tympan du gäble qui surmonte 
celte porte, une grande figure de femme couronnee, tenant un calice 
de la main droite comme on "tient un vase dans lequel on se fait verser 
un liquide. Cette femme couronnee (fig. 6) est fierenlent. assise sur 
une bete ayant quatre tetes, aigle, lion, boeuf, homme; quatre jambes, 
pied humain, pied fendu, patte de lion et serre d'aigle : c'est encore 
la Nouvelle Loi. Dans le tympan de la porte qui surmonte cette statue, 
on voit un Couronnement de la Vierge; dans les voussures, la Nativite,
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.