Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Dais-Fût]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1122563
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1124233
147 
ECHELLE 
colonnettes, qui ont une si grande importance partie (ILÜQÜBS POFUBHI 
en apparence les membres principaux de l'architecture, ont, dans les 
plus petits edifices, 001,32 (1 pied), dans les plus grands  ; 
par cas exceptionnel, comme a Reims, 0'249 (18 pouces) 1: dest-a-dirc 
Funite, lunile plus 1j4, l'unite plus M2. Mais ce qui donne lechelle 
d'un edifice, ce sont. bien plusles mesures en hauteur que les mesures 
en largeur. Or, dans cette petite eglise de Semur, le niveau du dessus 
des bases est a 1'206 du sol et les piles n'ont que 5 metres de haut, com- 
pris le chapiteau, jusqu'aux naissances des voütes des bas cotes. Dans 
la cathedrale d'Amiens, les piles qui remplissent le meme objet ont 
13'280, et le niveau du dessus des bases 1'206. Dans la cathedrale de 
Reims, les piles ont 11'220 de haut, et les bases fl"',30. 1'206 font juste 
3pieds 3 pouces ;  4 pieds, dest-a-dire 3 unites 1j4, 4 unites. Les 
chapiteaux de ces pilesde la nef d'Amiens ont, tout compris, 1"',14 de 
haut; ceux de Pteims, 111514, dest-a-dire 3 pieds A6 pouces; ceux des 
petites piles de Feglise de Semur,  comme les bases (3 pieds 
3 pouces). La nef de la cathedrale de Reims a 37 metres sous clef; les 
colonnettes de son triforium ont 31'550 de haut. La nef de la cathedrale 
d'Amiens a 42 metres sous clef; les colonnes de son triforium ont de 
hauteur 3 metres. La nef de Feglise de Semur a, sous clef, 24 metres; 
les colonnettes de son triforium ont de hauteur 2 metres : c'est le mi- 
nimum, parce que le triforium est un passage de service, qu'il indique 
la presence de l'homme; aussi ne grandit-il pas en proportion de la 
dimension de Peditice. Les architectes, au contraire, meme lorsque, 
comme a Amiens, la construction les oblige a donner au triforium une 
grande hauteur sous plafond, rappellent, par un detail important, tres- 
visible, comme les colonnettes, la dimension humaine. C'est pour cela 
qu'ala base des edifices, dans les interieurs, sous les grandes fenetres, 
les architectes ont le soin de plaquer des arcatures qui, quelle que soit 
la dimension de ces editices, ne sonttoujours portees que par des colon- 
nettes de 2 metres de hauteur au plus, colonnettes qui sont ainsi, tout 
au pourtour du monument, a la hauteur de l'oeil, comme des moyens 
multiplies de rappelertechelle humaine, eticela d'une facon d'autant plus 
frappante, que ces colonnettes darcatures portenttoujours sur un banc, 
qui, bien entendu, est fait pour s'asseoir, et n'a que la hauteur conve- 
nable a cet usage, dest-a-dire de 0'240 a  Il va sans dire que les 
balustrades, les appuis, n'ont jamais, quelle que soit la dimension des 
editices, que la hauteur necessaire, dest-a-dire 1 metre (3 pieds). 
Non-seulement la taille de l'homme, mais aussi la dimension des 
materiaux determine Fechelle de l'architecture romane et surtout de 
l'architecture,gothique. Tout membre d'architecture doit etre pris dans 
une hauteur d'assise; mais comme les pierres a batir ne sont pas pal"- 
1 D      
mxt ans larchitecture champenolse du x11? siecle, les colonnes sont d'un plus fort dla- 
c re      
gnonnequetdans lfecole de IÜQ-de-ITÜIIÜC. Les plus gräles se trouvent dans l'oncle bourgui- 
, e cela tient a la resistance extraordinaire des matäriaux de cette province.
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.