Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Construction-Cyborium]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1117188
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1118004
L CONSTRUCTION ]  64  [ VOUTES 1 
cette n'est applicable qu'aut.ant que les arcs sont montes sur des pieds- 
droits d'une hauteur cigale pour ces arcs differents et qui nlont pas plus 
d'une fois et demie le diametre ou la base de ces arcs. Il est probable 
que les architectes gothiques primitifs s'etaient fait des regles tres- 
simples pour les cas ordinaires; mais il est certain qu'ils s'en rappor- 
taient ä leur seul jugement toutes les fois qu'ils avaient quelque (lifti- 
culte nouvelle a resoudre. Comme s'ils eussent defini les lois des pres- 
sions des arcs, ils sarrangerent pour concentrer sur le parcours de ces 
lignes (le pression les materiaux resistants, et, conduisant ainsi les pous- 
sees du sommet des voutes sur le sol, ils arriverent successivement a 
considerei" tout ce qui etait en dehors commeinutile et a le supprimer. 
Nous voulons etre compris de tout le monde, nous ne nous en tien- 
drons donc pas aux definitions. Nous prenons un exemple. Soit (fig. 33) 
une VOÜtO romaine en berceau plein cintre. Soient AB la courbe de pres- 
 33 
ffjz i  
f g  
i, I i. 
i i 1L: 
L 
L 
N 
sion des voussoirs, BG la poussee; si le mur qui supporte ce berceau a 
la hauteur FD, son epaisseur devra etre GD. Toute la charge oblique (le 
la voüle se portant sur le point G, a quoi sert le triangle de construc- 
tions EDF? Supposons maintenant que nous ayons une voüle gothique 
(fig. 34-) en arcs d'ogive : la resultianle des trois pressions cihliques 
BA, GA, DA, en plan, se resoudra en une ligne AE; en coupe, en une 
ligne GH. Le sentiment du constructeur lui indiquant ce principe, il 
fera toute sa construction d'appareil en decharge: cfest-a-dire que, 
retraitant le point d'appui vertical 10, il posera un chapiteau M dont 
la saillie epousera la (lirection de la poussec OH. En 0, il aura encore 
un corbeau, et en Iun chapiteau en decharge, de maniere a rapprocher 
autant que possible l'axe P de la colonne iHfÜPiGLIFG du point H, point 
d'arriver: de la poussee GH. Mais, etant force, dans les edifices a trois 
nefs, de laisser ce point, H en dehors de l'axe P de la colonne, il ne con- 
sidere plus celle-ci que comme un point d'appui qu'il faut maintenir 
dans la verticale par Fequilibre. Il annule donc tout effet. lateral en con- 
struisant larc-boutant. K. Mais, objectera-t-on, pourquoi conserver 
un appareil en decharge, du moment que la poussee de la grande 
voiite est neutralisce par la pression de Farc-boutant? C'est la que
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.