Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Construction-Cyborium]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1117188
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1117944
L CONSTRUCTION ]  58  [ PRINCIPES ] 
bibliotheques de leurs compilations savantes et amuser quelques cote- 
ries de leurs discussions steriles ? Or, nous le repetons, la construc- 
tion gothique, malgre ses defauts, ses erreurs, ses recherches et peut- 
ctre a cause de tout cela, est une etude eminemment utile: elle est 
l'initiation la plus süre a cet art moderne qui n'existe pas et cherche sa 
voie, parce qu'elle pose les veritables principes auxquels nous devons 
encore nous soumettre aujourd'hui, parce qu'elle a rompu avecles tra- 
ditions antiques, qu'elle est feconde en applications. Peu importe qu'un 
clocheton soit couvert d'ornements qui ne sont pas du goüt de telle ou 
telle ecole, si ce clocheton a sa raison d'etre, si sa fonction est neces- 
saire, s'il nous permet de prendre moins de place sur la voie publi- 
que. Peu importe que l'arc brise choque les yeux des partisans exclusifs 
de Yantiquite, si cet arc est plus solide, plus resistant que le plein cintre, 
et nous epargne un cube de pierre consideralale. Peu importe qu'une 
colonne ait vingt, trente diametres, si cette colonne suffit pour porter 
notre voüte ou notre plancher. Le beau n'est pas, dans un art tout de 
convention et, de raisonnement, rive eternellement a une seule forme: 
il peut toujours resider la oii la forme n'est que l'expression du besoin 
satisfait, du judicieux emploi de la matiere donnee. De ce que la foule 
ne voit dans l'architecture gothique que sa parure, et que cette parure 
n'est plus de notre temps, est-ce une preuve que la construction de 
ces edifices ne puise trouver son application? Autant vaudrait soutenir 
qu'un traite de geometrie ne vaut rien parce qu'il serait imprime en 
caracteres gothiques, et que les etudiants lisant dans ce livre a que les 
angles opposes au sommet sont egaux entre eux v, n'apprennent qu'une 
sottise et se fourvoient. Or, si nous pouvons enseigner la geometrie 
avec des livres imprimes d'hier, nous ne pouvons faire de meme pour 
la construction: il faut necessairement aller chercher ces principes la 
ou ils sont traces, dans les monuments; et ce livre de pierre, si etran- 
ges que soient. ses types ou son style, en vaut bien un autre quant au 
fond, quanta la pensee qui l'a dicte. 
Dans aucune autre architecture nous ne trouvons ces moyens inge- 
nieux, pratiques, de resoudre les nombreuses difficultes qui entourent 
le constructeur vivant au milieu d'une societe dont les besoins sont 
compliques a Fexces. La construction gothique n'est point, comme la 
construction antique, tout d'une piece, absolue dans ses moyens ; elle 
est souple, libre et chercheuse comme l'esprit moderne ; ses princi- 
pes permettent d'appliquer tous les materiaux livres par la nature ou 
l'industrie en raison de leurs qualites propres ; elle n'est jamais arretee 
par une difticulte, elle est ingenieuse : ce mot dit tout. Les construc- 
teurs gothiques sont subtils, travailleurs ardents et infatigables, rai- 
sonneurs, pleins de ressources, ne s'arretant jamais, libres dans leurs 
procedes, avides de s'emparer des nouveautes, tout.es qualites ou 
defauts qui les rangent en tete de la civilisation moderne. Ces con- 
structeurs ne sont plus des moines assujettis a la regle ou a la tradition: 
ce sont des laiques qui analysent toute chose, et ne reconnaissent
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.