Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Construction-Cyborium]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1117188
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1122165
L CUlSlNE ]  11.80  
disait tristement la decadence des sauces, et, par suite, celle de la 
societe. La coupe faite sur la ligne TV du plan nous donne le profil 
"(fig 18), indiquant comment le manteau de la cheminee penetre dans 
le berceau lateral, et comment le tuyau se devie pour revenir ä l'aplomb 
du mur. La figure 19 prcsente Felevation exterieure de la cuisine de 
Montreuil-Bellay, du cote de la fenetre aux provisions. 
16 
1 
1s 
X . 
   
j  
s tl nnumäükä  
  f: , m" 
Ef-'  'Wllf1 
5' -llllll; 
ä xÜEHÄ 
 Wmilw 
V 1 ÜIHl 
1L   äldnn 11 
La cour de Bourgogne attachait une grande importance au service 
de table, et, pendant le xv" siecle, detait, dans tout l'Occident, celle 
ou l'on mangeait et buvait le mieux. Les descriptions des festins 
donnes par les ducs de Bourgogne, qui nous sont scrupuleusement 
conservees dans les Mämoires d'0livier de la Marche, permettent 
de supposer que, pour preparer un aussi grand nombre de mets 
varies, il fallait des cuisines et des offices disposees de la facon la 
plus grandiose. Cependant beaucoup de mets etaient cuits d'avance ; 
mais on servait un nombre prodigieux de potages, de viandes pre- 
parees avec des sauces, de ragoüts, de poissons chauds, puis des 
pyramides de volailles ou de gibier rotis. Il fallait necessairement 
que ces mets fussent cuits au moment des repas. Alors, dans les 
vastes cuisines des palais ou chäteaux, non-seulement on chauffait 
les foyers des vastes cheminees devant lesquels de longues broches
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.