Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Construction-Cyborium]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1117188
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1117692
 PRINCIPES ]  33  [ CONSTRUCTION ] 
voütes laterales qui forment une butee continue enserrant les grandes 
voütes. Les travees etant barlongues et. les for-merets ayant leur nais- 
sance au meme niveau que les arcs-doubleaux G, la clef de ces forme- 
rets Aest a un niveau inferieur aux clefs de ces arcs-doubleaux; les 
grandes ventes, par suite de cette disposition, sont tres-relevees, leurs 
airelles saillantes peu senties. En D', nous avons figure le (letail des 
sommiers des arcs au niveauD de la pile, et en G le plan avec le depart 
des arcs et aretes des voütes. Cette construction de voütes ne ressem- 
ble en rienä la construction romaine ; dejit le principe dündependance 
entre les diverses parties de la batisse est. admis et developpe. 
Cependant les voütes du porche de Vezelay, sauf deux, sont depour- 
vues dlaretiers ou d'arcs ogives saillants; elles ne tiennent que par 
tadherence desmortiers, etforment chacune une concavite homogene, 
concrete, comme les voütes romaines. Les deux seules voütes de ce 
porche possedant des aretiers pourraient s'en passer : eeux_ci ne sont 
qu'une decoration et ne portent reellement pas les remplissages de 
moellons. Mais detait, la unetentative qui eut bientot des consequences 
importantes. Les constructeurs avaient obtenu deja, au moyendes arcs- 
doubleaux et des formerets independants et resistants pour chaque 
voüte, une sorte de chassis clastique sur lequel, s'il survenait des tasse- 
ments, ces voütes pouvaient se mouvoir indepentlammcnt les unes des 
autres. Ils tenterent d'aller plus loin: ils voulurent que les triangles con- 
caves de ces voütes fussent eux-memes independants les uns des autres: 
et pour ce faire, ils composerent les voütes de deux elements bien dis- 
tincts: les arcs et les remplissages ; les arcs consideres comme des cin- 
tres permanents, elast-iques, et les remplissages comme des concavites 
neutres destineesä fermer les triangles vides laisses entre ces arcs. Ils 
commencerent par eviter une premiere difficulte qui jusqu'alors avait 
toujours gene les architectes; ils revinrent a la voüte sur plan carre, 
comprenantaileux travees bar- 20h, 
longues, S1 la necessite l'ex_1- { a-  v 
geait : dest-a-dire qulils trace- n, il; p  fkfjit?" 
rent leurs voütes en projection ÄÜ fixa a 4'  XRN 
horizontale, ainsi que llindique K  N f     
la figure 20. ,.f 1x  
Soit ABCD un carre parfait  J] j 
ou a peu pres, peu importe, f F T KX Xi,  
comprenant deux travees de ,f  i- "PM-oxänfj 
nef AE BF, EG FD : ce sont {  _j  
les diagonales AD, BG, qui en-  j Ü F 
gendrent la voüte ; ces deux l  kff 
diagonales sont les diametres  
de deux demi-cercles parfaits a in {if 
rabattus sur le plan; ces deux demi-cercles, etant de meme diametre, 
se rencontrent necessairement au point G, qui est la maitresse clef. 
IV.  5
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.