Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Construction-Cyborium]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1117188
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1121545
L" CROlX i]  M8  
pour les dispositions d'ensemble des crochets, ÜIJAPITEAU, ÜORNICHE, 
FLEUnoN, GABLE, PIGNON, PINAGLE.) 
Nos lecteurs trouveront peut-etre que nous donnons a un detail 
d'ornement une importance exageree; mais ils voudront bien conside- 
rer qu'en ceci les sculpteurs de Fepoque qui nous occupe particulier-e- 
nient ont ete createurs : ils n'ont ete chercher nulle part des modeles 
dans les arts anterieurs ; rien de pareil dans la sculpture romaine, dont 
ils possedaient des fragments, ni dans la sculpture orientale, qu'ils 
etaient a meme de voir et d'etudier. Si nous avons donne un grand 
nombre d'exemples de ces crosses ou crochets, c'est que nous avons 
toujours entendu exprimer aux architectes etudiant l'architecture 
gothique la difticulte qu'ils eprouvaient,non-seulement a composer 
et a faire executer cet ornement, si simple en apparence, d'un carac- 
tere si tranche, mais encore a dessiner les crochets qu'ils avaient 
devant les yeux. Dans un style d'architecture, il n'y a pas, d'ailleurs, de 
detail insignifiant: la moindre moulure, Pornement le plus modeste, 
ont une physionomie participant a l'ensemble, physionomie qu'il faut 
etudier et connaitre. 
CROIX, s. f. (crois). Pendant le moyen äge, on placait des croix de 
pierre ou de metal au sommet des editices religieux, sur les chemins, 
a Pentree des villes et dans les cimetieres. Il est bon d'observer tout 
d'abord que l'image du Christ ne fut suspendue a la croix que vers 
le Vie ou le vue sieclef; jusqu'alors l'instrument de supplice, devenu 
sous Gonstantin le signe symbolique des chretiens, fut represente 
nu. Dans les catacombes de Home, il existe des representations de la 
croix ornees de gemmes; aux deux bras sont suspendues des lampes. 
Mais nous ne pensons pas qu'il existe une seule representzttion peinte 
ou sculptee du crucifix avant le Vie siecle, et encore, ä dater de cette 
epoque jusqu'au xue siecle, ces images sont-elles fort rares (voy. CHU- 
clrix). Nous n'avons ä nous occuper, dans cet article, que des croix 
qui tiennent a l'architecture, qui sont attachees a des monuments, ou 
qui constituent elles-memes de petits monuments isoles. 
CROIX ATTACIIIÜJES AUX nounous RELIGIEUX.  (les croix sont de trois 
sortes: croix sculptees dans la pierre, croix de metal et croix peintes. 
Les plus anciennes croix sculptees sont presque toujours a quatre 
branches egales : elles decorent le sommet des pignons, les tympans 
des portes dkäglises, les faces des contre-forts ou des piliers; on les 
retrouve aussi dans les chapiteaux et les clefs de voüte. 
Leglise cathedrale primitive de Beauvais, connue sous le nom de la 
Basse-OEuvre, existait dejä en l'an 990. Cet edifice, qui parait. remonter 
au Ville siecle, presente, sur son pignon occidental, une croix (le pierre 
incrustäe 611111513 maGOHHBriG, parementee de petits inoellons cubi- 
ques. Cette croix, que nous donnons fig. l, est echancree sur ses 
bords et munie d'un pied termine en pointe. Le pignon de Peglise du 
prieure de Montmille, elevee, des le commencement du x10 siccle,
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.