Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Construction-Cyborium]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1117188
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1117677
[ PRINCIPES ]  31  [ CONSTRUCTION ] 
est utile pour nous, constructeurs du xixe siecle, qui sommes disposes 
a prendre Fapparence pour la realite, et qui mettons souventla vulga- 
rite a la place du bon sens. 
Deja, au commencement du X110 siecle, l'arc en tiers-point etait adopte 
pour les grandes voütes en berceau dans une partie de la Bourgogne, 
dans Flle-de-France et en Champagne, dest-ä-dire dans les provinces les 
plus avancees, les plus actives, sinon les plus riches. Les hautes nefs des 
eglises de Beaune, de Saulieu, de la Charite-sur-Loire, de la catthedrale 
(VAutun, sont couvertes par des voütes en berceau formees de deux arcs 
de cercle se coupant, bien que, dans ces monuments memes, les ilFChl- 
voltes des portes et des fenetres demeurent plein cintre. C'est une 
necessite de construction qui impose l'arc brise dans ces edifices, et non 
un goüt particulier; car, fait remarquable, tous les details de l'architec- 
ture de ces monuments reproduisent certaines formes antiques emprun- 
lees aux editiees gallo-romains de la province. Grace a cette innovation 
de l'arc brise applique aux berceaux, ces eglises sont restees debout. 
jusque nos jours, non sans avoir cependant subi des desordres assez 
graves pour necessiter, deux siecles plus tard, l'emploi de moyens 
nouveaux propres a prevenir leur ruine. 
Mais Fedifice dans lequel on saisit la transition entre le systeme 
de construction roman et celui dit gothique est le porche de leglise de 
Vezelay. Ce porche est a lui seul tout un monument compose d'une nef 
a trois travees avec collateraux et galerie voütee au-dessus. Le plan de 
ce porche, bati vers M301, est tout roman et ne ditfere pas de celui de la 
nef, elevee trente ans auparavant; mais sa coupe presente avec celle 
de la nef des (litferences notables. Deja, vers la fin du xrf siecle, les 
constructeurs de la nef de Peglise de Vezelay avaient fait un grand pas 
en remplacant les voutes hautes, en berceau jusqu'alors, par des voütcs 
(Parete ; mais ces voütes, etablies sur plan bai-long, engendrees par des 
zircs-doubleaux et des arcs formerets plein cintre,font voir les tatonne- 
ments, les incertitudes, Finexperience des constructeurs (voy. ARCHITEC- 
TURE RELIGIEUSE, fig. 21). Dans le porche, tous les arcs sont en tiers-point, 
les voütes sont darete, sans arcs diagonaux saillants, et construites 
en moellons bruts enduits ; les voütes hautes sont. tries-adroitement 
contre-butees par celles des galeries de premier etage. Cet ensemble 
presente une stabilite parfaite- 
Nous donnons (Hg. 49) la coupe transversale du porche de Vezelay. 
Les voütes des galeries sont engendrees par les formerets A des grandes 
voütes, qui sont de veritables archivoltes, et par les formerets B, dont la 
1 Il faut dire ici que l'architecture Imurguignonne citait cn retard de vingt-cinq ans au 
moins sur celle de Fllc-dc-Francc; mais les monuments de transition nous manquent dans 
Flle-dc-France. IjägliSC de Saint-Denis, clcvce de 1'140 il 114.1, est däjit gothique comme 
systäme de COHSÜWICUUH, ct les cdiiiccs intcrmcdiaircs entre celui-ci et ceux franchement 
romans n'existent plus ou ont me presque enticremcnt modifies au X1119 sikcle.
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.