Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Construction-Cyborium]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1117188
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1121321
[ cmäTE ]  396  
ces frises ajourees, a Fetendue qu'elles. doivent occuper; le plus ou 
moins de developpement de l'ornement devant influer sur sa com- 
position. Si. la crete ne se developpe que sur une longueur de quelques 
metres, il faudra choisir, comme pour les balustrades, un dessin serre, 
dans lequel les ornements se rapprochent de la verticale; si, au contraire, 
la crete occupe un long faitage, il sera necessaire (Telargir la compo- 
sition du dessin. 
Les cretes de metal qui existaient sur les combles couverts de plomb 
ou d'ardoises etaient, au xne siecle (autant qu'on enpeut juger par 
l'examen des bas-reliefs), absolument pareilles, comme style, a celles 
qui decorent les chasses de cette. epoque; elles paraissent avoir pris, 
comme dimension et richesse, une grande importance vers la fin de 
ce siecle. Inutile d'insister sur la composition des dessins, qui se con- 
forniait au goüt excellent de ce temps. Nous donnonsUlg. 6) une de ces 
cretes.  
G 
M, Ä-Wfmwfw M    f: 
fQX   
Vers le milieu du X111" siecle, les cretes de metal se transforment 
commetoutePornementationmonumentaleünabandonneles dernieres 
traditions des dessins. venus d'Orient, pour adopter la flore indigene 
(fig. 7); Ces cretes deiplomb etaient generalement assez hautes, pro- 
portionnees d'ailleurs ä la dimension des combles : pour un comble 
de 12 metres de hauteur, une crete ne peut avoir moins de 1'" au-d-BSSLIS
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.