Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Construction-Cyborium]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1117188
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1121136
 377  [ CRIÜINEAU "j 
passent par les trous superieurs (voy. HoUnn). Les hourds poses, leur 
sol se trouvait alors au niveau de l'appui des creneaux; aussi les mer- 
lons sont assez hauts pour permettre a un homme de passer debout 
par les creneaux, comme par autant de portes, afin de se poster sur les 
hourds. En temps de paix, les crenelages des courtines du chätteau de 
Garcassonne näätaient pas couverts, tandis que ceux (les tours Fetaient; 
en tout temps par des combles a demeure. Les sablieres de ces combles 
passaient sur les tetes des merlons et formaient linteaux (voy. TOUR). 
ff-Wiflxäciwlxx   N, 
  px T?   _ITÄN   il 
  "W M 
 iÜ-RXAINXIÄQ Pli l, 
  W  V 
  f " if fLifffriFilfz, f i W  
 W UÄ  N  
 m _XIQHE1I 5x xfl  f  y 
 ü  ,     
F lÜ   Par";  
  R13 m 1! Lrw: 
Les tours commandant toujours les courtines, mais etant mises en 
communication avec leurs chemins de ronde par des portes bien 
ferrees et des escaliers, on faisait ressauter les crenelages, atln de 
garantir les gens qui se trouvaient sur ces degres, ainsi que l'indique 
la figure 3, tiree des defenses du meme chateau de Garcassonne. 
L'influence orientale est singulierement prononcee dans un crenelage 
du xne siecle conserve encore sur une partie du transsept sud de la ca- 
thedrale de Beziers. On sait toute l'importance qu'avait acquise Beziers 
a cette epoque : elle eLait defendue par de puissantes murailles dont on 
voit encore des debris gigantesques. La cathedrale, batie au sommet 
IV.  48
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.