Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Construction-Cyborium]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1117188
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1120338
 297  [ CONTRE-FORT  
Felevation de ces contre-forts, et (fig. 15) leur plan, a la hauteur du 
passage exterieur qui regne alu-dessous des appuis des fenetres tout au 
pourtour du chevet. Il n'est pas douteux qu'ici l'architecte n'ait voulu 
opposer a la courbe des pressions exercees par les arcs de la voüte une 
butee oblique, resistante par sa masse et par la coupe de son profil, 
composee d'une succession de retraites, mais qu'il n'a pas songe encore 
a neutraliser la poussee oblique par une surcharge verticale. On s'a- 
pergut bientot que ces glacis repetes etaient degrades par les eaux plu- 
viales tombant en cascade de l'un sur l'autre; qu'il netait, pas besoin 
 
v:  i 
sia;   w 
16522111"??? 1:11   ÄXXFXX 
 "Üxii-W ixxi-a-EQÄNY 19v..- w "N   
   198)   
    
  
  
  
de donner aux contre-forts une largeur aussi forte, puisque la resul- 
tante des poussees nagissait que dans leur axe, et qu'il suffisait d'as- 
surer leur stabilite par une largeur preportionnee a leur hauteur, en 
les considerant comme des portions de murs. Les contre-forts des 
chapelles absidales de la cathedrale du Mans, bäties vers 1220, en con- 
servant le principe admis aVetheuil, presentent (lejä un perfection- 
nement sensible. (les contre-forts (fig. 16) se retraitent au-dessus de 
chaque glacis, et ils sont couronnes par des gargouilles qui jettent les 
eaux du comble loin des retraites superieures. ll faut dire que ces cha- 
pelles sont baties sur le penchant d'un escarpement, et qu"il a fallu 
donner aux contre-forts un empattement considerable pour maintenir 
la construction, dont le sol intcrieur est eleve de  metres environ. 
au-(ICSSHS du sol exterieur. Vers le milieu du xme siecle, les architectes 
renoncerent definitivement aux glacis: ils monterent leurs contre-forts 
verticalement sur les faces laterales, sauf un empattement a la base, en 
IV.  38
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.