Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Construction-Cyborium]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1117188
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1120282
[ CONTRE-FORT ]  292  
contre-forts a rez-de-chaussee, ainsi que l'indique la figure il, ils ne 
savaient comment relier la tete de ces contre-forts avec le point B, angle 
de Fetage superieur de la tour; il leur fallait elever les parements EF 
de ces contre-forts verticalement et retraiter les parements GH pour 
atteindre ce point B, ce qui produisait un mauvais effet, les contre-forts 
1 
ä 
"f-wvm  3 
B  
   Xütüviiüimvkitkxmpmxxäiäü  
l 
L 
11 
_h1 
i 
 1a 
 
I  
paraissant skälever de travers, ainsi que le demontre la figure 10. Pour 
eviter ce defaut, le moyen etait bien simple; aussi, apr-es quelques 
lätonnements, fut-il employe : (fetait (fig. H bis) dielever les contre- 
forts au droit des parements interieur et exterieur de Fetage supe- 
rieur ABG, et de laisser ressortir dans l'angle K les empattements des 
etages inferieurs des murs. Cette methode fut, depuis lors, invariable- 
ment suivie parles constructeurs gothiques. 
Sur les parois de Feglise Saint-Martin de Laon, citee plus haut, el 
dont la construction date du milieu du x11" siecle, on voit dejäi (les 
contre-forts composes avec art et se reliant bien ä la bätisse. Le pignon 
du transsept meridional de cette eglise possede des contre-forts dlangle 
qui se retraitent adroitement, et un contre-fort pose dans l'axe sous 121 
rose. afin de bien epziuler le mur (voy. PIGNON). Le bandeau, sous les 
fenetres inferieuifes, pourtourne ces contre-forts et sert de premiere
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.