Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Construction-Cyborium]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1117188
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1120102
[ CONSTRUCTION ]  274  [ MILITAIRE l 
struction inferieure, dont le mur circulaire est perce de niches che- 
vauchees et de meurtrieres; cet etage est couvert par un plancher. Le 
troisieme etage (fig. 152) presente un chemin de ronde A 51 ciel ouvert, 
et au centre une salle sous comble, eclairee par deux fenetres per- 
cees dans le mur-pignon D. Outre l'escalier B qui monte de fond, 
se trouve cependant, 21 partir du chemin de ronde, un second escalier 
B' ; tous les deux montentjusqdau sommet des deux gucttes qui 11an- 
 152 
w ÜNIWÄSUKÜ 
 x  
"w w;   
   
    
  
 
5' D B 
quent le pignon D. En se placant, le dos au pignon, sur le pave du rez- 
de-chaussee (plan fig. 149), et regardant du cote de la defense, nous 
voyons (fig. 153) quelle est la construction interieure de cette tour. 
Nous supposons la voüte separant le rez-de-chaussee du premier (ztage 
demolie, afin de faire comprendre la disposition des niches interieures 
formant meurtriercs, chevauchees et portant les pleins sur les vides, 
pour decouvrir tous les points de la circonference 51 Fexterieur, et aussi 
pour couper les piles et eviter les ruptures verticales, conformement 
au systeme adopte pour les tours de Goucy, explique plus haut. La sim- 
plicite de cette construction, sa solidite, le soin avec lequel les pare- 
ments sont appareilles en belles pierres de taille a Pinterieur et a l'ex- 
terieur, indiquent assez l'attention que les architectes de la fin du 
xme siecle donnaient a Pexecution de ces bätisses, comment ils sacri- 
tiaient tout au besoin de la defense, comme ils savaient soumettre 
leurs methodes aux divers genres de constructions. 
En parcourant les fortifications elevees autour de la cite de (larcas- 
sonne sous Philippe le Hardi, on ne supposerait guere que, peu (Pannees 
plus tard, on elevait dans la meme ville le choeur de Feglise de Saint- 
Nazaire, dont nous avons presente quelques parties ä nos lecteurs. 
La tour du Tresau est couverte par un comble aigu formant croupe 
conique du CM5 de la Campagne, et qui vient, du cote de la ville, s'ap- 
puyer sur un pignon perce de fenetres eclairant les divers etages. Si 
nous faisons une coupe transversale sur la tour en regardant le pignon,
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.