Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Construction-Cyborium]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1117188
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1120081
l_ CONSTRUCTION j  272  [ MILITAIRE ] 
A chaque pas, nous sommes obliges ainsi de nous arreter dans Fetude 
de l'art de bätir des artistes du moyen äge et de reprendre une nouvelle 
voie; car cet art logique se prete a toutes les exigences, a tous les besoins 
qui se developpent, sans tenter jamais d'imposer une routine. Au mo- 
ment ou nous voyons les edifices religieux exclure le plein cintre et l'art 
de la construction s'abandonner a une recherche excessive dans les 
eglises, les architectes reviennent, dans les constructions militaires, 
aux formes les plus severes, au systeine (le bätisse concret, passif, aux 
principes enfin si bien developpes par les Romains. Nous avons dans les 
fortifications de la cite de (larcassonne, balies a la lin du XIlIc siecle et 
au commencement du xive, un exemple frappant de cette revolution. 
Gomme nous avons l'occasion de presenter dans le Dictionnaire une 
grande partie des ouvrages principaux et des details de ces fortifica- 
tionsl, nous nous bornerons ici a donner, dans son ensemble et ses 
M9 
 X  
 "sggwxxäx {ätrifmfxxxg 
 M Q. f:  a 
(ietails, une des defenses les plus importantes de cette enceinte, afin 
de faire voir a nos lecteurs ce qu'etait devenu l'art de la construction 
militaire sous Philippe le Hardi. Nous choisissons la tour principale 
de cette enceinte, la tour dite du Träsau, qui ne le cede en rien aux 
plus belles constructions antiques que nous connaissions. Cette tour 
defend un des saillants de l'enceinte interieure. Elle est construite 
suivant le systeme explique dans notre figure 142  dest-a-dire 
que ses deux etages alu-dessus du sol exterieur se composent, du cote 
de l'attaque, de niches comprises entre des contre-forts interieurs, 
niches au fond desquelles sont percees des meurtrieres qui battent 
les dehors. D'un etage a l'autre, ces niches se chevauchent comme 
celles de la tour du chäteau de Goucy. Le sol de la ville est ä 7 me- 
tres au-dessus du sol exterieur. La figure M9 donne le plan de la tour 
1 Voyez aussi les Archives des monum. histon, puhliäes, sous les auspices de M. 
nistre rfEtat, par la Gonnnission des monuments historiques (Gide, ädit.). 
le mi-
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.