Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Construction-Cyborium]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1117188
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1120075
frures, et leurs faces rugueuses forment inäme souvent des bossages 
saillants, afin de (xacher la ciselure des lits et joints (fig. 148). Il ätail 
difficile, en etfet, dientamer les assises de pierres ainsi parementfäes, 
soit au moyen de la sape, soit par le mouton, le bälier et tous les en- 
gins propres ä battre les murailles. 
Sous Philippe le Hardi et Philippe le Bel, les constructions militaires 
firent un retour vers les traditions antiques. Nous avons vu comme 
les constructeurs du chateau dlEnguerrand III, a Goucy, avaient adopte 
pour les tours une enveloppe cylindrique epaisse exterieure, et comme, 
interieurement, ils avaient admis des dispositions assez legeifcs pour 
porter les voütes ou les planchers, des piles minces formant entre elles 
des cellules voütees en tiers-point; ils semblaient ainsi vouloir con- 
cilier les besoins de la däfense avec les nouvelles metliorles de bätir 
des architectes laiques du commencement du X1119 siecle. Si, dans les 
constructions religieuses et civiles, ces principes nouveaux, developpäas 
dans le commencement de cet zirticle, ne cesserent de progresser et 
de setendre jusqu'a l'abus et la recherche, il n'en fut. pas de meme 
dans les constructions militaires; les architectes revinrent a des dis- 
positions plus simples, a un systeme de construction plus homogene.
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.