Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Construction-Cyborium]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1117188
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1120048
L CONSTRUCTION ]  268  [ MILITAIRE l 
point P, donne la figure M6 bis, qui explique les penetrations des arcs 
et berceaux dans ces surfaces verticales biaises. 
Le plan M6 et la coupe perspective 1-46 bis font assez voir qu'au 
commencement du X1112 siecle, les architectes setaient familiarises 
avec les combinaisons les plus compliquees des voütes, et qu'ils sa- 
vaient parfaitement en varier les dispositions en raison des besoins. 
Ce ne sont plus 1a les constructions religieuses. Ces contre-forts, qui 
s'evasent pour se relier puissamment au cylindre exterieur et l'epa11lei' 
au moyen des berceaux IK du plan 146, indiquent une observation 
tres-savante des effets qui peuvent se produire dans d'aussi vastes 
constructions; et, en effet, bien que Fingenieur Metezeau ail; charge 
un fourneau de mine au centre du donjon pour le faire sauter, il ne 
put parvenir qu'a lancer les voütes en l'air et a lezarder la tour sur trois 
points de son diametre, sans la renverser. Uenorme cylindre produisit 
lleffet d'un tube charge de poudre et lancant les voiites comme de la 
mitraille. Gette galerie superieure porte un large chemin de ronde D 
(voy. la figure 145) a ciel ouvert, et la voüte centrale etait couverte (le 
plomb. 
En E (meme figure), sont des chainages de bois de 0m30 (Pequarris- 
sage, formant un double dodecagone a chaque etage, et se reliant a des 
chainages rayonnants K, egalement de bois, qui se reunissaient au 
centre de la voüte au moyen d'une enrayure. Les trois voüles centrales
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.