Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Construction-Cyborium]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1117188
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1119930
l CIVILE l  257  [ CONSTRUCTION j 
des chäteaux indique toujours une certaine recherche autant qu'une 
grande habilete dans l'art du trace. (Voy. ESCALIER.) 
Pour les habitations plus modestes, celles des bourgeois des villes, 
leur construction devint aussi, pendant les XIV" et xve siecles, plus 1e- 
1.50 
       
      "fiivfif: Äsifiaii"  
     
      
        
     l1  
      11  
      '1   
  f  I  {1   
 zf      
 1 1  1  11  
 1     N   
      F1   
Plan, 
d  U. A  
W f 4 1 1x Tlijf" 
   
T gumm  L  
 u; m 
1 .  41m1 A if 
I   i; 
  ail  
  [MW] T"  
gere, plus recherchee. C'est alors que lion commence ä vouloir ouvrir 
des jours tvres-larges sur la voie publique, ce qui etait dlautant plus ne- 
cessaire, que les rues etaient etroites; qulon mele avec adresse le bois 
a la pierre ou a la brique; QIVOH Cherche ä gagner de la place dans les 
interieurs en diminuant les points d'appui, en ernpietant sur la voie 
publique par des saillies donnees aux etages superieurs; que, par suite, 
les constructeurs sont portes a revenir aux pans de bois en faeade. 
Nous ne voulons pas etendre cet article (dejä bien long) outre me- 
sure, et donner ici des exemples qui trouvent leur place dans les autres 
parties du Dictionnaire; nous avons essaye seulement de faire saisir les 
(liffäH-BHCGS profondes qui separent la construction civile de la construc- 
1v.  33
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.