Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Construction-Cyborium]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1117188
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1119575
 CIVILE ]  221  [ CONSTRUCTION ] 
reserveront. des rainures horizontales pour recevoir, le long des murs 
de refend, les lambourdes dans lesquelles säissembleront les solives 
ou les trous regulierement espaces de leurs scellements. Dans les ebra- 
sements des baies ils scelleront les gonds en construisant; ils mena- 
geront des renforts a Finterieur des meneaux pour recevoir les gaches 
des "tzirgettes ou verrous. Leurs cheminees, elevees en meme temps 
que les murs, auront des tuyaux tailles avec le plus grand soin a l'in- 
terieur ; les jambages des atres seront relies aux murs et non accoles. 
Le passage des tuyaux atravers les planchers, les supports des foyers 
Superieurs, indiquent une extreme prevoyance, des dispositions etu- 
diees avant la mise a execution. Toutes ces choses seraient pour nous 
aujourdhui un excellent enseignement, si nous voulions voir et nous 
(lefaire de cette manie de croire que nous ne pouvons rien prendre de 
bon dans le passe, lorsque ce passe est en deqa des monts. Dans les 
grandes constructions civiles, comme les salles dassemblee, les halles, 
les constructeurs du moyen Sage ont presque toujours le soin de prendre 
des jours inferieurs et superieurs : les jours inferieurs permettent de 
voir ce qui se passe au dehors, de donner de l'air; lesjours superieurs 
envoient la lumiere directe du ciel. Ces baies relevees sont prises dans 
la hauteur du comble et forment lucarnes a Fexterieur. Si etcndues que 
fussent les salles comme surface et hauteur, les fenetres se trouvaient 
toujours proportionnees a la dimension humaine, et, ce qui est plus 
important, a la dimension raisonnable qu'on peut donner a un chässis 
de menuiserie destine a etre ouvert frequemment. Quant aux chassis 
des lucarnes, ils sbuvraient en tabatiere au moyen de poulies et de 
cordelles (voy. LUCARNE) 1. 
On est trop porte a croire que, pendant le moyen age, si ingenieux 
que fussent les architectes, ceux-ci ne savaient concevoir ces larges 
dispositions d'ensemble, ces vastes bätiments dtordre civil reclames 
par nos besoins modernes prenant de jour en jour plus d'importance : 
C'est la encore un prejuge. Il faut dire que la plupart de nos grandes 
' On etablissait des lucarnes avec face de pierre sur les hatiments des le X1118 siecle, 
et cependant, sous Louis XIV, on preteuclit que ce mode d'ouvrir des jours al la base des 
Combles fut invente par ltlansard; et pour conserver le souvenir (le cette utile invention, 
on a donne depuis lors a ces jours le nom de mansardes, comme si tous les bätimeilts 
civils, les eliiiteaux et les maisons nüätuicnt pas pourvus de mansardes sous 1711111901; I", 
sous Louis Xlll et bien avant eux. Mais tel est le faible du xvnc sieele, qui pretcndit avoir 
tout trouve. Or, cc n'est qu'une pretention. Il en est de celle-ci comme (le beaucoup d'au- 
tres a cette epoque. Il a me ecrit et repäte bien des fois que la brouette, par exemple, 
avait eus inventee au xvne siecle, lors des grands travaux de terrassement entrepris a Ver- 
saillcs; or, nous avons des copies nombreuses de brouettes llgurees sur des manuscrits et 
des vitraux du xme sieele Il est vrai que lu forme de ces petits vehieules, a cette epoque, 
est beaucoup plus commode pour le porteur que colle adoptee depuis le xvIP siecle, et 
film 110115  FCÜSiÜÜSGHIGHt dans nos chantiers, comme si detait n un chef- 
ifmuvre. Il en est de meme du baquet, invente, dit_0n, par pascaL
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.