Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Construction-Cyborium]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1117188
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1119504
L" CONSTRUCTION ]  21.1   L uiviLu j 
de leur hauteur, que des entre-sols soient pris aux depens de grandes 
fenC-tres pour ne pas derangei- une certaine ordonnance d'architecture 
qui importe assez peu aux habitants d'un palais; ou bien encore d'em- 
blir, au milieu de bziliments doubles, des corridors desservant (les 
pieces a droite et a gauche, corridors eclaires par des jours de souf- 
france, mal aeres, sombres, bruyants comme des couloirs deuberge, 
perdant une place precieuse et chargeant les planchers dans la partie 
119 
x" 
ÄIL "y f 
Z Nlv  f 
 m f, 
  ' A 
 {L PEGARI) 
x 
3 
. 
"L! 
N'A 
 
I  
m 1 
 u 
.4 ' 
COUPE 
nu. Passage 
la plus faible. Les architectes du moyen äge ne faisaient rien de tout 
cela, et ne pensaient memepzis que ce fut possible; ce lfestpas nous qui 
les en blämerons. Leurs bätiments dhabilation elaient presque toujours 
simples en profondeur, et pour que les pieces qui les divisaient trans- 
versalement ne se commanclassent pas, ce qui eüt ele fort incommode 
dans bien des cas, ils etablissaient, le long de ces bätiments, des gale- 
ries fermees, basses, qui desservaienl. chaque piece, en permettant en- 
core d'ouvrir des jours au-dessus d'elles. Exemple : tig. M9. 
Si le lnlliment avait plusieurs elages, cette disposition pouvait ätre 
conservee avec tous ses avantages (fig. 120). On voit en A le premier 
etage avec sa galerie de service G, au-dessus de laquelle slouvrent des
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.