Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Construction-Cyborium]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1117188
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1119039
{ DEVELOPPEMENTS ]  167  [ CONSTRUCTION  
charge tres-forte qu'ils devaient supporter, et que leur tassement eut 
occasionne des (lesortlres tres-graves dans les oeuvres hautes, la rup- 
ture des arcs-boutants, et, par suite, la deformation des grandes voütes. 
L'architecte ne voulait pas cependant donner a ces piliers A une epais- 
seur telle qu'ils eussent rendu la construction des voütes des collate- 
raux difficile et produit un effet tries-disgracieux; il a donc, comme tou- 
jours, use d'artifice : il a entoure ses piles 
cylindriques, elevees par assises, de fortes  , 93 
colonnettes en delit; il a entoure les tain- 
bours de dix etais resistants, incompres- y 
sihles (fig. 93), certain que ce systeme de    
construction ne pouvait subir ni tassement E      
ni deforniation, et que, par consequent, f M  Ä-L 
des arcs-boutants tifes-puissants, pesant   flint   
sur ces piles, ne pourraient subir aucun  f   
affaissement. Cette disposition avait encore   3 l-ij lei! 
l'avantage de laisser au-dessus des cliapi-     
teaux, entre les arcs-doubleaux et arcs ogi- lfiqfä"ä Ä,_  
ves, une forte assise E portant directement    i 
surla colonne centrale A' (voy. fig. 92).   
La methode consistant a employer les    
materiaux (pierres), soit sur leur lit, soit i,   l, 
en delit, se perfectionne rapidement pen- I;     
dant la premiere moitie du Xllle siecle.     
(l'est qu'en effet il y avait la une ressource    j; l] 
a laquelle nous, qui pPGÄlBIIdOIIS avoir tout    il {L 
invente, nous recourons chaque jour, J!  F- 
puisque nous employons la fonte de fer  li v  i- 
dans nos constructions avec beaucoup        
moins (l'intelligence, disons-le, que ne le   
faisaient les constructeurs gothiques lors-     l,- 
qu'ils cherchaient a obtenir des points U"!   Üj 
d'appui incompressibles et rigides en em-    
ployant certaines pierres d'une excellente     
qua ite. 
Voyons d'autres applications mieux raisonnees encore de ces prin- 
cipes. Le choeur de la cathedrale d'Amiens, bati quelques annees avant 
celui de Beauvais, est, au point de vue de la construction gothique, un 
chef-d'oeuvre, surtout dans les parties basses 1. Examinons d'abord les 
piles du sanctuaire de Notre-Dame d'Amiens. (les piles donnent en plan 
une grosse colonne cylindrique ayant 1'220 de diainetre, cantonnee de 
1 Voyez, au mot CATHÜDRALE, le räsumä historique de la construction de NOCE-Dame 
dätmiens. Les parties hautes du choeur ne purent ätre terminäcs qu'avec des FBSSOUFCCS 
insuflisantes.      
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.