Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Construction-Cyborium]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1117188
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1118875
[ DIZVI-ILOPPEMENTS ]  15-1  [ CONSTRUCTION j 
figures M, 42 et M. de cet article, et l'explication est donnee : il s'agit, 
a cause de la disposition rayonnante du bas cote, d'obtenir sur la pre- 
cinction exterieure un plus grand nombre de points d'appui que sur la 
precinction interieure, afin d'avoir des arcs-doubleaux a peu pres egaux 
comme base, exactement egaux comme hauteur sous clef, pour fermer 
les triangles des voütes au meme niveau. 
Si les voütes de la chapelle de la Vierge et du collateral de la cathe- 
drale d'Auxerre sont disposees comme la plupart des voütes bourgui- 
gnonnes du x111'-' siecle, dest-a-dire si leurs formerets sont eloignes des 
murs, et si un flallage portant cheneau reunit ces formerets aux fetes 
de ces murs, l'architecte du choeur n'a pas cru probablement que ce 
proccde de construction fut assez solide pour terminer les grandes 
voütes du vaisseau principal. ll a du craindre le quillage de ce systemc 
dans un edifice tres-vaste, et il a pris un moyen terme entre le systeme 
champenois et le systeme bourguignon. 
Le systeme champenois consiste bien a isoler le formeret du mur, 
111ais a bander entre ce formeret et le mur un berceau sur l'extrados 
dudit formeret. Examinons donc en quoi consiste le systeme cham- 
penois. Nous le voyons arrive a son apogee dans un petit edifice de 
la Marne, l'eglise de ltieux, pres de MontmiraiLVoici d'abord (fig. 86) la 
moitie du plan de l'abside de cette jolie eglise. On voit que ce plan res- 
semble beaucoup a celui de l'abside de Notre-Dame de Dijon. Mais nous 
sommes en Champagne, sur un territoire ou les materiaux resistants 
et d'une grande dimension sont rares; aussi les pilettes A ne sont 
plus composees de colonnes en delit : ce sont des groupes de colon- 
nettes engagees presentant une assez forte section pour pouvoir etre 
baties en assises. De plus, ces pilettes, au lieu d'etre elancees, sont 
courtes. Examinons maintenant l'abside de Rieux a Finterieur (fig. 87) : 
nous voyons en B des berceaux concentriques aux formerets, y tenant, 
circonscrivant les fenetres et portant la charpente du comble et la cor- 
niche exterieure  Ainsi, voici deux provinces voisines, la Bourgogne 
et la Champagne, qui chacune partent du meme principe de construc- 
tion; mais dans la premiere de ces provinces, les materiaux propres 
a la maconnerie sont abondants, fermes, faciles a extraire en grands 
morceaux; la construction se ressent des proprietes particulieres au 
calcaire bourguignon; dans la seconde, au contraire, on ne trouve que 
des bancs de craie, des pierres marneuses, peu solides, ne pouvant 
etre extraites des carrieres qu'en morceaux petits : les architectes sou- 
mettent leur mode de construction a la nature des pierres de leur pro- 
vince. L'eglise de Rieux date des premieres annees du X1119 siecle; la 
sculpture appartient presque au x11'. La Champagne est en avance sur 
1 M. Millet a bien voulu relever 
Ct le meilleur type peuC-elre de 
X111" siecle. 
pour nous ce charmant petit ädifice fort peu connu, 
l'architecture champenoise du commencement du.
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.