Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Construction-Cyborium]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1117188
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1118741
[ CONSTRUCTION ]  138  LDEVELOPPEMENTS ] 
peine d'avoir un porte ä faux et de briser Farc-doubleau M, dont il est 
important de conserver la courbure; car si un poids trop considerable 
agit sur les reins de cet arc en N, cet arc chassera la pile isolee inte- 
rieure suivant une direction 0P. Donc, l'architecte doit etablir la pile 
7.9 
"B 
fifn  M N IÄÄI  
Pli],   
 f, 
de son arc-boutant dans l'espace compris entre K et 1'. Mais nous sa- 
vons que cette pile doit etre passive, immobile, car c'est elle qui est le 
veritable point d'appui de tout le systeme; elle ne peut evidemment 
acquerii" cette immobilite (son assiette etroite etant donnee) que par 
une combinaison particuliere, un supplenlent de resistance verticale. 
Voici donc comment le constructeur resout le probleme: Il eleve la 
pile entre les deux points voulus (fig. '79 bis); il charge fortement 
la tete de Farc-boutant en A; il incline le chaperon BG de maniere a le 
rendre tangent a l'extrados de l'arc; puis il amene la face posterieure du 
pinacle D jusqu'au point E en porte 21 faux sur le parement F, de ma- 
niere que l'espace PF soit un peu moins du tiers de l'espace FG. Ainsi 
la pousse-e de la grande voüte est fortement comprimee d'abord par la 
charge A, elle est neutralisee par cette pression ; ce n'est plus que l'arc- 
boutant qui agit lui-meme sur la pile K, d'autant qu'il est charge en A. 
Si donc cet arc devait se deformer, ce serait suivant le trace R; il se
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.