Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Construction-Cyborium]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1117188
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1118511
[ VOUTES "j  M5  [ CONSTRUCTION j 
quatre triangles compris entre les points E, G, F, sont fermes suivant 
la methode d'Aquitaine ou angle-normande, (fest-a-dire conformement 
au principe de laeoupole; les quatre autres triangles EDI, DGI, GGK, 
GFK, sont fermes d'apres le systeme francais, et cependant des nerfs LI, 
MI, NK, OK, reunissant les clefs des formerets aux rencontres I et K, 
saillent ZILI-dBSSOIIS des rangs de clefs des remplissages. (les nerfs sont 
ineme ornes de figures sculptees en relief. Quant aux triangles AEB, 
BFR, ils sont fermes ä la franeaise par des remplissages biais. Mais un 
demi-arc-doubleau existant de G en R, le constructeur a cru devoir le 
continuer comme nerf de clef saillant jusqu'au sommet du gros arc- 
c 
67 Zig 
doubleau AB. Donc la section faite suivant GS donne le trace (fig. 67). 
Si l'on veut prendre une idee exacte de l'aspect de cette voüte, il faut 
recourir a la vue perspective que nous donnons (fig. 68). Dans le do- 
maine royal, on se serait contente de fermer les triangles de remplis- 
sage (fig. 66) EDR, DGR, GGB, GFR, par des rangs de moellons poses 
des formerets ED, DG, etc., aux arcs-doubleaux et arcs ogives ER, GR, 
DR, absolument comme on l'a fait pour le triangle AER. 
Tant que la voüte de YAquitaine et anglo-nornlande conserva ses 
arcs ogives tres-surhausses comme ceux de la voüte gothique primitive 
francaise, les apparences de ces voütes furent a peu pres les memes; 
mais, en France, on reconnut, des la fin du xne siecle, l'avantage qu'il 
y aurait ä elever les clefs des formerets et arcs-doubleaux au niveau 
des clefs des arcs ogives : 10 pour pouvoir prendre desjours plus hauts; 
2" pour laisser passer les entraits des charpentes au-dessus des voütes, 
sans elever demesurement les murs lateraux. On voulut imiter ce per- 
fectionnement dans les provinces anglo-normandes. La il se presentait 
unedifticulte : le principe de construction des rangs de moellons de
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.