Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Construction-Cyborium]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1117188
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1118504
{ CONSTRUCTION ]  114  [ voums 1 
Pendant que, dans Flle-de-France et les provinces voisines, a la fin 
du X116 siecle, on ne faisait guere que des voütes en arcs ogives croises 
Jarcs-doubleaux, dest-a-dire engendrees toujours par un plan carre et 
fermees par des triangles de remplissage biais, ainsi que le fait voir 
notre figure 55, on cherchait, dans l'0uest, a obtenir la meme legerete 
reelle et apparente, mais toujours en conservant quelque chose de la 
coupole. 
Il existe, pres de Saumur, une petite eglise qui indique de la maniere 
1a plus evidente les incertitudes des constructeurs de l'0uest entre les 
innovations des architectes du domaine royal et les traditions de 1'Aqui- 
taine: c'est Peglise de Mouliherne; 1a les deux systemes sont en pre- 
sence. La premiere travee de Pedifice 51 une seule nef, touchant la fa- 
gadc, est voütee conformemenLau plan (fig. 66). De A en B, est un gros 
arc-doubleau en tiers-point. De A en G et de B en D, sont deux arcs 
ogives brises, qui ne sont que des tores a section demi-circulaire. Un 
second arc-doubleau EF ä section pareille croise les deux diagonales. 
De E en Get de F en G, sont bandes deux autres arcs diagonaux se- 
vondaires rencontrant les arcs ogives principaux en I et en K. Les
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.